Travailler sans soufre : évidence ou additif incontournable ?
L'utilisation de soufre en oenologie est au centre d'un grand débat. De plus en plus de vignerons ou d'oenologues s'interrogent et les consommateurs paraissent sensibles à son absence ou la limitation de sa dose à son plus strict nécessaire. Effet de mode ? Ou prise de risque abusive au regard de la stabilité des vins ? Dîtes-nous ce que vous en pensez.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Travailler sans soufre : évidence ou additif incontournable ?

Attention, les messages sont limités à 2000 caractères.

Caractères restants :

*Votre adresse email ne sera pas affichée publiquement dans les commentaires.

Question du mois

Travailler sans soufre : évidence ou additif incontournable ?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui