Réussir vigne 14 janvier 2011 à 16h35 | Par M. Ivaldi

BOURGOGNE - Essais prometteurs sur black-rot en viti bio

Le Service d’éco-développement agrobiologique et rural de Bourgogne (Sedarb) a expérimenté l’association cuivre métal à 400 g et souffre contre le black-rot. Les résultats sont très encourageants.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
SYMPTÔMES DE BLACK ROT
SYMPTÔMES DE BLACK ROT - © Dow AgroSciences

“Nous avons mis en place cet essai car il n’existe pas de traitement homologué contre le blackrot en viticulture biologique ”, indique Agnès Boisson, animatrice du SEDARB. Cette première expérimentation menée en 2010 montre une efficacité du cuivre métal à 400 g pulvérisé en face par face en association avec du soufre. La pression black-rot a étéjugée très forte sur la parcelle de Santenay retenue pour l’essai qui a suivi les procédures de la méthode CEB. La maladie est apparue fin mai, sur feuille, puis les premiers symptômes sur grappes ont été relevés début juillet, avec une évolution observée courant août. Efficacité supérieure à 95 % Trois modalités ont été misesen place. La M1 consistait en l’application de 600 g de cuivre métal/traitement avec Champflo ampli (dosage 360 g/l donc à chaque passage 1,6 l/ha de Champflo) associé à 12,5 kg de soufre à une cadence de tous les 10 jours. La M2 appliquait 400 g de cuivre métal/traitement avec Champflo ampli (dosage 360 g/l donc à chaque passage 1,1 l/ha de Champflo) associé à 12, 5 kg de soufre à cadence de tous les dix jours. La M3, modalité témoin, n’a pas reçu de traitements. Les notations début août sont une efficacité de 96,9 % pour M1 et de 95,5% pour M2. Concernant la fréquence d’attaque sur grappe du black-rot, elle était de 34,5 % pour M1 et 49 % pour M2. Enfin l’intensité d’attaque sur grappe a été notée à 2,32 % en M1 et 3,43 % en M2.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Question du mois

Travailler sans soufre : évidence ou additif incontournable ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui