Réussir vigne 23 septembre 2013 à 16h42 |

Communication mobile - Une application de reconnaissance des vins pour smartphones et tablettes

Communication mobile ‹ La société Kasual Business poursuit le développement de son application de reconnaissance des étiquettes par l’image. C’est en beaujolais que la nouvelle application sera lancée d’ici fin 2013.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’entreprise Kasual n’en est pas à son coup d’essai : l’application Smart Bordeaux développée pour le Comité interprofessionnel des vins de Bordeaux, 
c’est elle. L’application pour les beaujolais, fonctionnera de façon similaire.
L’entreprise Kasual n’en est pas à son coup d’essai : l’application Smart Bordeaux développée pour le Comité interprofessionnel des vins de Bordeaux, c’est elle. L’application pour les beaujolais, fonctionnera de façon similaire. - © Kasual Business

“ Si la technologie est complexe, son principe est simple, explique Fabien Vignal, responsable œno-tourisme d’Inter Beaujolais. Qu’il soit chez lui, chez des amis ou dans un magasin, le consommateur qui aura téléchargé gratuitement l’application pourra, avec son smartphone ou sa tablette, photographier l’étiquette d’une bouteille pour accéder immédiatement aux informations concernant le vin. Ce nouveau projet s’inscrit dans le prolongement de notre stratégie de développement numérique qui a déjà conduit au lancement d’outils innovants comme deux magazines sur iPad ou encore sept circuits autoguidés par GPS. ”
Pour l’heure, afin de bâtir la base de données de ses vins, pièce maîtresse du projet, Inter Beaujolais commence à informer ses opérateurs pour les encourager à renseigner les fiches de leurs vins. L’entrée dans le système qui assure la visibilité des fiches est gratuite.
La facturation d’un service démarre avec la possibilité d’un retour d’éléments “ statistiques ” (nombre, date et lieux des téléchargements par étiquette) ou avec l’envoi d’une publicité associée selon le téléchargement d’une étiquette depuis un lieu donné (pays, ville…).


Des émules dans l’Hexagone


De son côté Kasual Business, qui a déjà développé cette technologie depuis deux ans avec le Comité Interprofessionnel des vins de bordeaux (CIVB) pour l’application Smart Bordeaux, vient aussi de signer un autre partenariat avec les vins d’Irrouleguy. “ Notre ambition, explique David Ducourneau, pdg de Kasual, est de nouer des partenariats sur l’ensemble des vignobles français et étrangers. À terme, le but est de lancer pour le secteur du vin, l’équivalent de l’application Shazam qui permet l’identification d’un air de musique à partir de son écoute via un smartphone. ” Ce futur petit bijou de reconnaissance qui permettra alors de bâtir des programmes commerciaux d’affiliation porte déjà un nom en forme de clin d’œil : Razad.

Réagissez à cet article

Attention, les messages sont limités à 1000 caractères.

Caractères restants :

*Votre adresse email ne sera pas affichée publiquement dans les commentaires.

Recopiez le code :

Code de sécurité anti spam

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Question du mois

Travailler sans soufre : évidence ou additif incontournable ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui