Réussir vigne 25 octobre 2004 à 07h31 | Par Steven Le Quellenec

Viticulture / Lutte biologique - Le « pain liquide », produit miracle ou simple complément ?

La société Kanne propose du pain fermenté liquide afin de lutter préventivement contre les maladies et de redonner vie au sol.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Apporter du pain à la vigne et au sol ? Une démarche pour le moins originale menée par Kanne, société allemande, qui distribue un « pain liquide » certifié biologique au niveau européen. Obtenus par une fermentation lactique de pain bio (blé, seigle et avoine) de plusieurs mois, le ferment brut final (le Flüssig) et le ferment filtré (le Brottrunk), solutions liquides et acides, permettraient de revivifier le sol grâce à leurs bactéries lactiques durant le repos végétatif de la vigne et de protéger cette dernière contre les maladies. « Pour ma part, je cherche à avoir des sols vivants et une diversité de bactéries alors j´assemble le Flüssig avec des tisanes d´orties ou de prêles, indique Gérard Gauby, viticulteur en biodynamie près de Perpignan. C´est une synergie entre produits qui opère. »
©C.Bioteau

Opinion partagée par Jacques Moreau, distributeur des produits Kanne et conseiller viticole basé en Bourgogne : « Les produits Kanne n´ont pas un effet direct et prononcé mais suggèrent une tendance. Très acides, ils sont antiseptiques et donc par nature antifongiques et ils peuvent aussi compléter certains traitements comme la poudre de roche en agissant en tant que cofacteur. »


Limiter les traitements à base de cuivre
Outre l´application au sol, Kanne préconise une application foliaire de 4 à 6 l/ha pour le Brottrunk, qui aurait une action préventive contre l´attaque de différents champignons. Et des essais allemands ont montré qu´appliqué à dose plus importante, il combattait même très efficacement l´oïdium. Mais en France, Kanne manque de référence pour communiquer. Ainsi, des essais ont été lancés, notamment par le biais de Daniel Noël de l´association Vini vitis bio en Gironde : « Le but était de limiter l´utilisation de fongicides à base de cuivre et les premiers résultats montrent que le premier et parfois le deuxième traitement ont été retardés, même si on a eu beaucoup d´oïdium. Ce n´est donc pas la panacée et il faut faire attention aux mystificateurs qui sont fréquents pour ce genre de produits. Il s´agit d´un produit vivant avec lequel des résultats constants ne sont pas envisageables. »
Pourtant, Gérard Gauby, confirme son intérêt pour ce pain liquide : « le ferment participe à l´équilibre du sol et accentue les défenses immunitaires de la vigne. Les maladies comme l´esca et l´eutypiose sont également moins présentes dès que la vigne est vivante. Et moi aussi, je bois un verre de Kanne tous les jours ».
Car à l´origine, le Brottrunk est une boisson destinée à l´homme qui est depuis autorisée également en alimentation animale. Au niveau français, les produits Kanne ont une autorisation provisoire de vente pour une application végétale et leur classification est encore floue mais la situation devrait se clarifier bientôt.


Distributeur en France : M. Chatagny. Tél. : 02 41 57 00 25 - Fax : 02 41 57 00 34.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui