Réussir vigne 04 octobre 2002 à 18h21 | Par Claudine Galbrun

Viticulture gersoise - Un plan d´adaptation pour passer d´une économie de production à une économie de marché

La Cova veut sortir la viticulture gersoise de la crise et mise sur le pilotage par l´aval pour passer d´une économie de production à une économie de marché.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Ce plan d´adaptation de la viticulture gersoise a été présenté au ministère de l´Agriculture qui a donné son accord pour une mise en ouvre à titre expérimental en 2003. « Nous sommes partis du constat qu´il existait un déséquilibre entre l´offre et la demande. Nous avons donc décidé de segmenter notre offre et de recréer un vignoble qui corresponde à cette nouvelle segmentation pour passer d´une économie de production à une économie de marché en adaptant les techniques et la réglementation pour chaque segment », explique Michel Defrançés, président de la Cova (Confédération de la viticulture armagnacaise). Pour en finir avec la double fin, chaque parcelle sera affectée à une production et ceci de manière pluriannuelle.

« Etre le laboratoire d´une nouvelle politique viticole »
Chaque viticulteur devant travailler sa parcelle en fonction de sa finalité. Afin de trouver un équilibre entre l´affectation du vignoble et le marché, devrait se mettre en place un comité économique capable d´apprécier les besoins du marché et éventuellement de refuser à un vigneron de produire tel type de vin si le marché n´est pas à même d´absorber ces volumes. Le Gers va-t-il ainsi devenir le terrain d´expérimentation des propositions du rapport Berthomeau ? Michel Defrançès s´en défend. « Nous voulons être le laboratoire d´une nouvelle politique à laquelle nous croyons. Elle ne sera sans doute pas exportable dans toutes les régions de France. Il faut accepter d´élaborer un projet par région et non pas refaire une copie conforme du plan gersois ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui