Réussir vigne 04 mars 2002 à 16h43 | Par Julien Huchette

Viticulture - De faibles doses de cuivre contre le mildiou en Alsace

Les essais menés par l´ITV de Colmar montrent qu´il est possible de traiter le mildiou avec des quantités relativements faibles de bouillie bordelaise.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Philippe Kuntzmann, ingénieur à l´institut précise : « Sous notre climat bien particulier, il est possible de lutter avec succès contre le midiou avec une quantité de cuivre métal avoisinant les 2 000 grammes annuels par hectare sans pour cela dépasser les 3 000 grammes. »
Mais d´avertir : « On ne peut descendre au-dessous des 1 500 grammes annuels par hectare. » Cela suppose un nombre d´interventions plus important mais aussi une disponibilité accrue. Il rappelle « qu´il n´y a pas, en agriculture biologique, d´alternative au cuivre vraiment sérieuse en cas de forte pression ». Les succès de traitements à base de tisanes, purins ou autres décoctions, quand cela arrive, sont plus dus à la faible pression de la maladie qu´à l´efficacité des produits. « Toutes les autres techniques qui ne font pas appel à la bouille bordelaise relèvent d´abus de confiance de personne sans scrupules, que d´une réelle efficacité ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui