Réussir vigne 22 mars 2004 à 18h36 | Par Claudine Galbrun

Viticulture biologique - Un pulvérisateur à dos de cheval

La société Calvet, basée à Lézignan, a mis au point un prototype de pulvérisateur pour cheval. Un travail sur-mesure en attendant un éventuel développement de la demande.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« Au départ, c´était un peu un jeu. Il s´agissait de répondre à une demande particulière d´un client », explique Patrice Martin, responsable de fabrication de la société Calvet. Le pulvérisateur comportant deux réservoirs de 50 litres est monté sur un bât. Il est alimenté par une pompe électrique. Sur un portique réalisé en tube métallique léger, sont installées les rampes de pulvérisation. L´ensemble peut être réglé en hauteur et en largeur pour s´adapter aux dimensions de l´animal. « La principale difficulté résidait en la suppression du ballottement de l´appareil, conséquence du déhanchement du cheval qui pouvait entraîner des écarts de hauteur de traitement pouvant aller jusqu´à 0,7 m », indique P. Martin. Pour résoudre ce problème, une roue supporte le pulvérisateur et amortit ainsi les variations de hauteur. « Le développement de ce type d´engin dépendra de la demande. Il est vrai qu´actuellement, il y a un retour aux sources et que certains viticulteurs bios peuvent être intéressés. » Avis aux amateurs : la société Calvet propose ce pulvérisateur au prix de 2000 euros.
©Société Calvet

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui