Réussir vigne 11 janvier 2006 à 15h30 | Par Claudine Galbrun

Vins d´appellation - « L´AOC favorise le développement local » estime Bernard Del´homme de l´Enita de Bordeaux

L´AOC est aussi capable d´efficience économique si l´on tient compte de l´aspect dimension territoriale, affirme Bernard Del´homme, maître de conférences en gestion à l´Enita de Bordeaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Accroissement de l´offre mondiale, développement des vins de cépage, changement de comportement du consommateur : les AOC auraient perdu tout avantage concurrentiel dans ce nouveau contexte. « Le débat entre les défenseurs de l´AOC et ceux qui prônent un système plus libéral, sans apporter de réponse claire et cohérente, se focalise sur la dimension concurrentielle des systèmes de production et néglige la prise en compte de leur dimension territoriale soit la portée de ces systèmes dans le développement local », indique Bernard Del´homme. Or, estime-t-il, les enjeux du système AOC ne peuvent pas être circonscrits aux seuls enjeux de marché ou du moins, ne faut-il pas oublier dans ce débat les enjeux hors marché.
Avant de vouloir réformer l´AOC, il serait bon de prendre en compte toutes les dimensions de ce système, estime Bernard Del´homme. ©CIVC

De petites entreprises pourront accéder au marché international
La mise en valeur d´une ressource territoriale est un élément important pour le développement dudit territoire. Grâce à la mise en avant d´une stratégie fondée sur l´origine, des territoires entiers peuvent sortir de l´anonymat, estime Bernard Del´homme, et ce, au-delà parfois des frontières nationales. Ce qui peut avoir des conséquences en matière touristique par exemple.
A côté de ces aspects « médiatiques », peut-être difficile à quantifier, l´AOC est également porteuse de processus concrets de développement. Même si elle n´est pas une condition suffisante, l´AOC peut donner en effet, la possibilité à des entreprises de petite taille l´accèder au marché international. Les stratégies internationalisantes basées sur une marque privée ayant besoin de ressources financières importantes pour porter cette marque et ne pouvant être le fait d´entreprises de petite taille. « Les capacités exportatrices de ces entreprises dont la stratégie est basée sur l´origine, créatrices de valeur ajoutée, apportent des retombées non négligeables aux territoires. »

Cette possibilité offerte aux petites entreprises d´aller à l´export - leur petite taille étant même alors un atout par rapport à leurs homologues de dimension supérieure - permet de maintenir une diversité des structures de production : le marché mondial n´est pas l´apanage des seules grosses unités. Et dans les milieux ruraux, souvent structurés autour de petites unités de production, cela facilite la pérennité de ces entreprises et le maintien d´un tissu économique dense. Une petite entreprise est en effet plus captive de la distance qu´une grande. Résultat : elle se trouve dans la quasi-obligation de créer des liens de proximité avec ses fournisseurs, le marché du travail, les acteurs du territoire. L´impossibilité à couvrir des distances peut même se traduire par un processus de création d´entreprises de fournitures ou de services nécessaires à la pérennité de l´entreprise viticole.
« Cela entraîne également une implication de ces acteurs dans la vie locale. Ainsi à Bordeaux, il y a une véritable osmose entre viticulteurs, communes, associations culturelles et sportives. Tout ceci fait qu´il y a un maintien de la valeur ajoutée et des emplois dans les milieux locaux et que la société dans son ensemble est gagnante. Ce dont on ne parle jamais », souligne encore Bernard Del´homme. Et d´ajouter : « Avant de vouloir réformer l´AOC, il serait bon de prendre en compte toutes les dimensions du système. Vouloir adopter les logiques de production du Nouveau monde serait une solution simple mais dangereuse et dans laquelle les producteurs seraient les premiers perdants, faute de pouvoir valoriser leur production. »
Pour en savoir plus
Voir dossier de Réussir Vigne de décembre 2005 : « Les AOC en plein lifting » (RV nº114, 66 pages).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui