Réussir vigne 12 septembre 2013 à 11h37 | Par M. Ivaldi

Stabilité relative - Performances mitigées à l'export

Les exportations de vins sont en léger retrait au premier semestre 2013. Toutefois, la Fédération des exportateurs de vin et spiritueux de France se satisfait d'une hausse de 1,3% en valeur sur les sept premiers mois de l'année

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les expéditions de vin français connaissent un ralentissement qui s'explique par la faiblesse de la récolte 2012.
Les expéditions de vin français connaissent un ralentissement qui s'explique par la faiblesse de la récolte 2012. - © P.Cronenberger

Sur les sept premiers mois de 2013, les exportations de vins et spiritueux français poursuivent leur croissance entamée depuis deux ans : elles progressent de 1,3% (par rapport à la même période 2012) à 6,1 milliards d'euros. Néanmoins, les volumes continuent leur perte de vitesse avec un retrait de 1,3% sur le premier semestre 2013. Ces bons résultats sont surtout tirés par les spiritueux, les exportations de vin connaissent  un léger retrait : elles perdent 1,7% en volume à 70,5 millions de caisses et 0,3% en valeur à 3,5 milliards d'euros. Ceux sont surtout les vins tranquilles qui régressent avec une perte de 1,8% des volumes et 0,2% en valeur. Les vins mousseux demeurent un segment dynamique avec une hausse de 1,8%. Ces résultats s'expliquent notamment par "les baisses de volumes disponibles du fait de petites récoltes" commente la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux de France (FEVS). "Il faut simplement espérer que la petite récolte 2012, qui a engendré des hausses de cours, ne nous pénalisera pas dans la durée vis-à-vis de nos clients, particulièrement dans un contexte global qui reste encore morose" ajoute Louis Fabrice Latour, président de la FEVS.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Question du mois

Travailler sans soufre : évidence ou additif incontournable ?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui