Réussir vigne 07 mai 2001 à 13h27 | Par Catherine Bioteau

Sauvignon : arômes et stress hydrique

Les pratiques viticoles ne sont pas en reste pour leur rôle sur le potentiel aromatique du sauvignon et notamment l´alimentation en eau de la vigne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

"Nous avons montré qu´une contrainte hydrique modérée favorise l´enrichissement des baies en précurseurs d´arômes, explique Catherine Peyrot des Gachons de la Faculté d´Oenologie de Bordeaux. Par contre,
un stress hydrique important et prolongé semble préjudiciable." Pour cela les expérimentateurs ont comparé des parcelles argilo-calcaire, qui ne limitent pas l´alimentation en eau de la vigne, à des parcelles graveleuses, plus limitantes. En 99, année pluvieuse, l´alimentation en eau trop régulière et continue des parcelles argilo-calcaires n´a pas été propice à l´obtention de précurseurs d´arômes, par rapport aux parcelles graveleuses, moins, mais correctement, hydratées. Par contre, en 98, année sèche, les sols graveleux ont trop manqué d´eau. Ce sont les parcelles argilo-calcaires, pourvues d´une plus grande réserve en eau, qui ont donné les raisins les plus riches en précurseurs d´arômes. A noter qu´une alimentation carencée en azote a également limité le potentiel aromatique des raisins lors de ces essais.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui