Réussir vigne 05 septembre 2005 à 16h14 | Par C. Bioteau et M. Ivaldi

Rinçage des pulvérisateurs - Limiter la quantité de produit dans la cuve

Pour optimiser le rinçage à la parcelle, toutes les étapes le précédant doivent concourir à diminuer le volume de produit actif dans le fond de cuve.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

1 - Bouillie, le bon volume : Le volume de bouillie doit être adapté aux besoins de la parcelle et plusieurs dispositions doivent être prises. Selon l´ITV, il convient de connaître le volume de bouillie préparé avec l´utilisation, si besoin est, d´un compteur d´eau (la précision des jauges équipant les pulvérisateurs n´est pas toujours suffisante). Par ailleurs, l´utilisation d´un pulvérisateur bien réglé permet d´évaluer la quantité à appliquer sur la parcelle et ainsi de préparer la quantité de bouillie en fonction des surfaces restant à traiter. Constater le volume restant dans le fond de sa cuve et réaliser l´importance du volume préparé en trop permet enfin d´acquérir une connaissance empirique des volumes nécessaires.
2 - En de bout rang, fermer la pulvérisation : Au cours de la pulvérisation, pour éviter les gaspillages et les contaminations des zones sensibles qui entourent la parcelle, l´ITV conseille de fermer la pulvérisation.
L´estimation du volume de bouillie au plus juste permet d´optimiser le rinçage. ©ITV

3 - Réduire le volume de bouillie dans le pulvérisateur : Il convient de prendre les dispositions nécessaires pour limiter le volume de bouillie en fin de pulvérisation. Tout d´abord, le volume que le viticulteur place en plus dans la cuve au dernier remplissage afin de limiter le risque de ne pas avoir assez de bouillie pour finir le traitement (également appelé « le volume de sécurité ») doit se situer autour de 30 l, préconise l´ITV. L´Institut conseille également d´arrêter le système d´agitation pour éviter de générer un grand volume de mousse dans le cas des produits moussants. Par ailleurs, le fond de cuve doit être pulvérisé jusqu´au « désamorçage poussé » de la pompe sur les bordures de parcelle.
En plus de l´étalonnage de la jauge, l´utilisation d´un compteur d´eau permet de connaître précisément le volume de bouillie. ©ITV

4 - Rinçage, minimiser la quantité d´effluents ramenée à la parcelle :
L´objectif du rinçage (dilution du fond de cuve à l´eau claire et pulvérisation) est de réduire la quantité d´effluents ramenée à l´exploitation en débarrassant l´appareil de la plupart des résidus de pulvérisation avant qu´ils ne sèchent. Selon l´ITV, le temps nécessaire à cette opération est faible : moins d´une dizaine de minutes pour une pulvérisation à 7 l/min d´une cuve d´eau claire de 60 litres.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui