Réussir vigne 31 mai 2013 à 16h37 | Par M. Ivaldi

Réorganisation - L'INAO précise sa nouvelle carte

Annoncée en décembre dernier, la nouvelle carte des antennes décentralisées de l'INAO va être soumise aux représentants du personnel de l'Institut et aux professionnels.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Luc Dairien, directeur général de l'INAO : "Il ne s'agit pas de diminuer notre présence sur les territoires : aucun poste ne sera supprimé"
Jean-Luc Dairien, directeur général de l'INAO : "Il ne s'agit pas de diminuer notre présence sur les territoires : aucun poste ne sera supprimé" - © Paysan du Midi

Suite à la réforme de l'Institut lancée en décembre dernier, des sites de l'INAO fermeront. Mais où ? La réponse est en passe d'être finalisée et devrait être présentée le 11 juin aux représentants professionnels lors du Conseil permanent. La veille se seront les représentants du personnel qui seront informés des deux hypothèses de rationalisation des services que la direction de l'INAO a définies. "Epernay ou Bordeaux ne seront pas touchés" assure Jean-Luc Dairien, directeur général de l'INAO, ne confirmant pas l'information selon laquelle les sites de Narbonne, Perpignan, Angers, Bergerac, Mâcon, Avignon pourraient fermer. Le directeur général se borne à insister sur le fait que "la réorganisation de l'Institut vise à rationaliser et adapter les services aux enjeux actuels. Il ne s'agit pas de diminuer notre présence sur les territoires : aucun poste ne sera supprimé". La décision finale de la nouvelle carte des services de l'INAO sera prise après le 11 juin. Sa mise en oeuvre effective n'a, pour l'heure, pas de calendrier précis.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Question du mois

Travailler sans soufre : évidence ou additif incontournable ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui