Réussir vigne 13 août 2012 à 14h30 | Par L. Vimond

Rentabilité - Les alternatives à l'achat de matériel

Crédit-bail, leasing, location avec offre d’achat, crédit-bail avec valeur résiduelle adaptée, location financière, location pure, location opérationnelle… Les termes sont nombreux pour décrire les trois principales formes de location rencontrées dans le machinisme agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Investir dans un tracteur ou une machine à vendanger est parfois inapproprié, si le nombre d’heures d’utilisation dans l’année est trop faible. Investir dans du matériel d’occasion apparaît comme une alternative plus raisonnée.
Investir dans un tracteur ou une machine à vendanger est parfois inapproprié, si le nombre d’heures d’utilisation dans l’année est trop faible. Investir dans du matériel d’occasion apparaît comme une alternative plus raisonnée. - © DR

N ° 1 8 6 J U I N 2 0 1 2 R É U S S I R V I G N E
!LOCATION FINANCIÈRE ET CRÉDIT-BAIL p. 18
!LOCATION OPÉRATIONNELLE : ENTRE CONFORT ET RENTABILITÉ p. 19
!« AUGMENTER MES CHARGES POUR PAYER MOINS D’IMPOTS » p. 20
Crédit-bail, leasing, location avec offre d’achat, crédit-bail avec valeur résiduelle adaptée,
location financière, location pure, location opérationnelle… Les termes sont nombreux
pour décrire les trois principales formes de location rencontrées dans le machinisme agricole.
Avoir le matériel nécessaire à ses besoins à disposition sur l’exploitation peut parfois être perçu comme un luxe. Investir dans un tracteur ou une machine à vendanger est parfois inapproprié, si le nombre d’heures d’utilisation dans l’année est trop faible. Investir dans du matériel d’occasion apparaît comme une alternative plus raisonnée. Mais c’est également augmenter le risque d’avoir des pannes notamment en période de pointe. L’achat de matériel neuf en copropriété ou en Cuma permet de bénéficier de matériel sous garantie, mais sa disponibilité est réduite puisqu’il faut le partager à plusieurs. De même, les entreprises de travaux viticoles ne sont pas toujours disponibles au moment où on le souhaiterait.

Choisir parmi les trois principalesformes de location

Aussi, il existe d’autres solutions que l’achat à proprement parler pour avoir un tracteur ou une machine à vendanger à disposition dans la cour. On distingue trois principales formes de location. La location pure, également appelée location opérationnelle, comprend un nombre maximal d’heures sur une durée relativement courte. La location financière ou le crédit-bail à valeur résiduelle adaptée (ou forte), généralement proposée avec une couverture en réparation, s’appuie sur un contrat de durée plus longue (3 à 5 ans) avec un maximum d’heures d’utilisation annuelle et permet de maîtriser et sécuriser le poste des charges de mécanisation. La différence entre ces deux formules réside dans la possibilité (en crédit-bail avec l’option d’achat) ou non (en location financière) de racheter le matériel en fin de contrat. Le crédit-bail classique (leasing) est en fait une location avec option d’achat connue dès la signature du contrat et comprise entre 100 € et 10% de la valeur initiale du matériel. Cette formule s’apparente au crédit classique en permettant au client de devenir propriétaire du bien loué pour une somme modique au bout d’une durée comprise généralement entre 3 à 7 ans.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Question du mois

Travailler sans soufre : évidence ou additif incontournable ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui