Réussir vigne 08 février 2002 à 11h28 | Par C.Bioteau

Ras le bol des goûts de bouchon ! - Quels recours en cas de goûts de bouchon ?

Que faire en cas de goût de bouchon détecté dans ses bouteilles ? Vers qui se retourner ? Guy Rousseau, onologue expert auprès de la cour d´appel de Montpellier livre quelques conseils.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

«La première chose à faire, conseille Guy Rousseau, est une déclaration à sa compagnie d´assurance, assortie d´un constat de huissier sur le volume de bouteilles endommagées ». Pour cela, le vigneron doit se constituer un dossier reprenant les documents intéressants (facture des bouchons, certificats...) et une description des conditions de mise en bouteilles (date, déroulement...). Le huissier mandaté, soit par l´assurance soit directement par le vigneron, viendra prélever des bouteilles. Il en coûtera environ 150 euros. Ensuite la compagnie d´assurance peut choisir soit de nommer un expert pour faire des investigations soit d´aller directement au tribunal. Cette deuxième procédure est en général plus rapide et évite les querelles d´experts. « L´expert procède à la fois à des dosages de TCA, et d´autres molécules pouvant être incriminées, et à des dégustations des vins », poursuit Guy Rousseau. Il peut également visiter les locaux du vigneron, des bouchonniers ou des distributeurs. Certains fournisseurs proposent parfois des transactions à l´amiable. « Ce qui peut être intéressant pour le vigneron, mais n´empêche pas de faire appel à un huissier ». Il faut en effet savoir qu´une procédure de jugement peut durer plus de 5 ans et coûter plus de 45000 euros.
Attention également aux « faux » goûts de bouchon. Guy Rousseau estime que, sur 10 affaires, 2 ou 3 seulement sont réellement dues à des problèmes de bouchons. Le reste étant le fait d´une évolution ou d´une contamination du vin. « Enfin, conseille l´expert, il ne faut jamais faire une mise en bouteilles uniquement avec la même qualité de bouchon, mais ne pas avoir peur de multiplier les marques. »
Propos recueillis par Catherine Bioteau
Comment contrôler ses bouchons ?
Limiter les goûts de bouchon passe par leur contrôle dès la réception.
L´observation du bouchon permet de vérifier sa qualité et ses dimensions et de repérer les défauts majeurs.
La dégustation met en évidence les notes de TCA ou d´autres composés cédés par le liège. Pour cela les bouchons doivent macérer, soit dans de l´eau de source, dans une solution hydroalcoolique ou dans un vin blanc neutre, pendant 24 heures, à l´issue desquelles, les bouchons sont sentis et le liquide dégusté.
Les mesures physiques et mécaniques intègrent la teneur en humidité, l´étanchéité aux liquides, le retour élastique, la force d´extraction, la force de compression, la capillarité, la teneur en poussières résiduelles, la teneur en résidus de lavage (péroxyde d´hydrogène)... Le coût de ces mesures est de 75 euros.
Les analyses chimiques, enfin, dosent directement les chlorophénols et chloranisoles contenus dans le bouchon, par spectrométrie de masse, mais coûtent près de 150 euros.
Zoom : Différents bouchons et leur utilisation
Les bouchons naturels : Obtenus par tubage de planches de liège, et classés suivant leur aspect visuel, ils sont recommandés pour des vins de longue ou de moyenne garde.
Les bouchons colmatés : Bouchons naturels, dont les lenticelles sont bouchées avec une poudre de liège et une colle, ils sont souvent utilisés pour des vins de moyenne garde.
Les bouchons agglomérés : Obtenus à partir de granulés de liège mélangés à une colle, ils sont adaptés au bouchage de vins de courte durée de conservation.
Les bouchons techniques : Ils sont obtenus à partir de granulés de liège de taille réduite et d´agents d´agglomération (ex : Omega, Neutrocork). Le bouchon Altec est constitué de liège, de microsphères et d´un liant. Ils peuvent être utilisés pour des vins de garde moyenne.
Les bouchons synthétiques : Ils sont obtenus par moulage de résines polymères, sans liège.

D´après le cahier "Choix et contrôle des bouchons" édité par le CIVB.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui