Réussir vigne 16 mars 2005 à 16h52 | Par Steven Le Quellenec

Qualité de la vendange - Le tromblon mesure la teneur en sucres

Appareil portatif et non destructeur, le tromblon permet de mesurer la teneur en sucres des grappes par spectrométrie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le tromblon est un appareil portable qui permet de mesurer la qualité d´une récolte avant la vendange. Cette évaluation s´effectue sans préparation préalable des baies car elle se déroule au champ et n´entraîne aucune altération. Le tromblon, en forme de pistolet, est simplement appliqué au contact des grappes. Chaque mesure est basée sur la spectrométrie dans le visible et le très proche infrarouge (400 à 1100 nanomètres) et prend moins d´une seconde. La lumière traverse la grappe jusqu´à plusieurs centimètres, puis est reflétée et revient vers le capteur qui analyse les données. L´appareil évalue ainsi non seulement la teneur en sucres des grappes mais également leur acidité totale et leur teneur en anthocyanes.
Le tromblon évalue la teneur en sucres des grappes ainsi que leur acidité totale et leur teneur en anthocyanes. ©Michel Crochon - Cemagref

Un taux de prédiction excellent
« Les expérimentations ont été réalisées sur des grappes de niveaux de maturité, de variétés et d´origines différentes afin de constituer une base de données servant à la mise au point des modèles de prédiction », précise l´ITV, partenaire du projet. Ainsi, les essais effectués en 2003 et 2004 ont permis, malgré un étalonnage limité (sur carignan et grenache blanc), une prédiction du taux de sucre des grappes jugée « excellente » avec un coefficient de détermination de 0,95. Les porteurs du projet estiment désormais qu´une mesure sur 150 grappes permet d´obtenir une précision de +/- 0,6 degré Brix sur la teneur en sucres moyenne d´une parcelle. Et le système actuel permettrait « des mesures sur tout type de raisins (cuve ou bouche, blanc ou noir) sans modifications de réglages, la qualité des réponses étant indépendante des facteurs cépages, terroirs et millésimes ». Concernant les mesures de l´acidité totale et de la teneur en anthocyanes, les résultats sont « encourageants et très prometteurs » avec des coefficients de détermination respectifs de 0,84 et 0,79.
La qualité de la prédiction reste donc à améliorer mais semble possible pour ces deux critères supplémentaires. Cela nécessitera « des traitements plus poussés et des références supplémentaires ».
« Le tromblon est issu des recherches menées dans le cadre d´un projet européen, indique Michel Crochon du Cemagref. A l´origine, ce projet devait permettre le développement d´un gant instrumenté (Glove) capable de mesurer la qualité des fruits sans les abîmer (teneur en sucres, maturité et calibre), mais le prototype s´est avéré trop « destructeur » pour les grappes de raisins. » Le principe a été conservé, la forme a évolué et le tromblon est né. Son utilisation devrait permettre de sélectionner, au moment des vendanges, les parcelles de qualité homogène pour les récolter en même temps et optimiser la qualité des moûts.
Les partenaires sont désormais à la recherche d´une entreprise afin de résoudre quelques « problèmes de portabilité et de présentation des résultats » et de passer à la phase industrielle du projet. Des contacts prometteurs se sont ainsi engagés et devraient déboucher sur la fabrication d´une dizaine de prototypes pré-industriels courant 2005.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui