Réussir vigne 17 février 2011 à 18h33 | Par C. GALBRUN

PROSPECTIVE - La consommation mondiale de vin devrait augmenter de 3 % d’ici 2014

La neuvième étude prospective sur le marché mondial du vin, réalisée par le cabinet IWSR pour Vinexpo table sur une hausse “modérée ” de la consommation mondiale de vin de 3,18 % d’ici 2014.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
LA CRISE A ENTRAÎNÉ UNE RÉVISION À LA BAISSE des prévisions de consommation de vin au niveau mondial. Au lieu des 6 % attendus, l’étude IWSR parie plutôt sur une hausse modérée de 3 %.
LA CRISE A ENTRAÎNÉ UNE RÉVISION À LA BAISSE des prévisions de consommation de vin au niveau mondial. Au lieu des 6 % attendus, l’étude IWSR parie plutôt sur une hausse modérée de 3 %. - © P. Cronenberger

La hausse de la consommation à l’horizon 2014 devrait donc être de 3,18%, selon les prévisions du cabinet IWSR, une hausse “ modérée ” et en recul par rapport aux précédentes prévisions datant de 2009, réalisées avant la crise mondiale et qui tablaient alors sur une croissance d’environ 6% sur la période 2008-2012. La consommation de vins tranquilles sera portée principalement par trois pays : les États-Unis, la Chine et la Russie. L’étude parie également sur le fait que les Etats-Unis seront en 2012, le premier consommateur de vin de la planète, devant l’Italie et la France. Entre 2010 et 2014, la consommationdevrait ainsi augmenter de 9,35 % Outre-Manche. Et dans le même temps, elle diminuera de 0,8 % en Italie et de près de 4 % en France. En dépit de deux faibles récoltes en France et en Italie, ces deux pays continueront de fournir la moitié de la production mondiale. La Chine, qui avait fait son entrée en 2007, au top ten des principaux pays producteurs sera celui qui connaîtra la plus forte progression de sa production soit + 77 %. Le segment des vins rosés devrait enregistrer la plus forte progression de consommation: + 7,76%. Les vins effervescents vont voir leur consommation grimper plus rapidement que celle des vins tranquilles : + 5,61 contre 2,98 %. Enfin, chose importante à noter : les ventes de vins commercialisés à plus de 10 euros la bouteille devraient se développer et représenter en 2014, 8,4 % du marché contre 7,53 % aujourd’hui.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui