Réussir vigne 24 mars 2004 à 17h44 | Par Claudine Galbrun

Produits phytosanitaires - La MSA lance la Phyt´Attitude

Avec le dispositif Phyt´Attitude, l´objectif de la MSA est d´améliorer la connaissance des risques liés à l´application des produits phytosanitaires. Un numéro vert est ouvert à tous les applicateurs victimes de symptômes liés à cet usage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« C´est avec des témoignages les plus nombreux possibles que nous pourrons avancer », a indiqué Jeannette Gros, présidente de la MSA, en annonçant le 11 février l´ouverture d´un numéro vert (0880 887 887) dans le cadre de l´opération Phyt´Attitude. Ce numéro vert permettra de recueillir de manière confidentielle, la déposition de toute victime de petits ou de grands symptômes apparus à la suite d´une application de produits phytosanitaires.

« Phyt´Attitude doit être un outil de recensement et d´analyse de toutes les informations et accidents survenus après cette application. Ceci devrait permettre d´aboutir à une plus grande connaissance des risques pour lancer des actions de prévention collectives ou individuelles et en tous cas gérables par l´applicateur », souligne encore Jeannette Gros. Selon une étude menée par la MSA en 1999, sur 2085 applicateurs, un cinquième d´entre eux ont signalé des troubles après application de produits phytosanitaires. Un chiffre qui est sans doute en dessous de la réalité, indique la MSA car très peu de victimes ont le réflexe de signaler leurs troubles et ne font pas forcément le lien direct entre l´application et la survenue de ces problèmes, souvent ressentis d´ailleurs comme un risque du métier. « De plus, à long terme, nous n´avons pas de connaissance suffisante pour gérer ce risque et faire le lien entre la façon dont le produit a été appliqué et les conséquences sur la santé subies. La MSA veut faire de cette gestion du risque une priorité nationale pour 2004 en matière de sécurité au travail. Nous avons donc besoin du maximum de renseignements. »
©D. R.


Faire évoluer les produits et la réglementation
Outre des réunions de sensibilisation et d´information de tous les publics concernés, la poursuite de recherches sur la prévention du risque et des études médicales et complémentaires sur certaines matières actives (une étude d´exposition au dithiocarbamate en viticulture notamment est en cours), avec Phyt´attitude, la MSA s´affirme comme un contre-pouvoir des firmes agropharmaceutiques et veut influer directement sur les décisions des pouvoirs publics, via notamment le siège qu´elle occupe à la Commission des Toxiques, afin de faire évoluer les produits et la réglementation. « Une communication sur la dangerosité des produits serait nécessaire. Phyt´Attitude veut aussi faire prendre conscience des risques auxquels s´expose l´applicateur, même si les symptômes disparaissent rapidement et contrairement aux messages angéliques, tendant à faire croire que les produits phytosanitaires sont neutres, que véhiculent les publicités pour les produits phytosanitaires », indique la MSA qui ne s´opposerait pas à l´apposition sur les bidons d´un message du type de celui indiqué actuellement sur les paquets de cigarettes : « fumer tue ».
©D. R.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui