Réussir vigne 06 septembre 2013 à 10h40 | Par C. Galbrun

Prévisions de vendange - Une récolte 2013 estimée à 44,5 millions d’hl

Selon les dernières prévisions établies au 1er septembre par le Service de la Statistique et de la Prospective, la récolte 2013 de vin est estimée à 44,5 millions d’hl, soit à un niveau supérieur de 7 % à celui, historiquement faible, de 2012.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Avec ses 44,5 millions d’hl, la récolte 2013 devrait se situer légèrement en dessous de la moyenne établie de 2008 à 2012. Néanmoins, en progression par rapport à cette dernière année. Et toutes les catégories de vin, selon ses prévisions, verrait leur production augmenter : + 1% pour les vins d’appellation ; + 13 % pour les vins à  eaux de vie ; + 48 % pour les vins sans IG ; + 8% pour les vins IGP. Pour cette dernière catégorie, la part de la production de vins IGP est difficile à évaluer à ce stade, précise le Service de la Statistique et de la Prospective car une partie de ces vins pourrait être commercialisée en vins sans IG.

- © Agreste

La situation est variable selon les régions. Une seule certitude : les vendanges seront tardives. Les vignobles n’ayant pas réussi à rattraper le retard initial lié à ce printemps pluvieux.

En Champagne, la vendange devrait être supérieure de 51 % à celle de 2012, à près de 3 millions d’hl. En Bourgogne et Beaujolais, la récolte sera la plus tardive depuis 30 ans, mais devrait être en hausse de 21% par rapport à la précédente, soit 2,1 millions d’hl. Dans le Val de Loire, grâce à la chaleur estivale, le vignoble a presque rattrapé son retard. La récolte s’annonce en hausse de 41 % à 2,7 millions d’hl. Dans les Charentes, il faut s’attendre à des vendanges tardives exposées à un plus grand risque de botrytis. Ce qui pourrait conduire à réviser à la baisse la prévision affichée pour l’heure soit 8,7 millions d’hl (+15 % par rapport à 2012). Dans le Bordelais, à la coulure et au millerandage, se sont ajoutés les orages de début août qui ont entraîné une perte d’environ 600 000 hl. La récolte devrait ainsi être en baisse de 19 % à 4,4 millions d’hl. Un retard de végétation d’au moins quinze jours persiste.Dans le sud-ouest, les orages, là encore, ont réduit le potentiel de production et la sécheresse commence à affecter localement les rendements. Ces derniers devraient diminuer de 7 % (3,1 millions d’hl) par rapport à la déjà maigre récolte de 2012. En Languedoc-Roussillon, la météorologie des semaines à venir sera déterminante. La vendange est pour l’heure estimée à 13,2 millions d’hl, en hausse de 10 %. Dans le Sud-est, la charge est faible ce qui devrait se traduire par une baisse des rendements de 5% à 4,6 millions d’hl.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Question du mois

Travailler sans soufre : évidence ou additif incontournable ?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui