Réussir vigne 04 juillet 2013 à 15h47 | Par C. Galbrun

prévision de récolte - La vendange 2013 estimée à 46,6 millions d’hl

Selon les premières prévisions établies au 1er juillet 2013 par le Service de la statistique et de la prospective, la récolte 2013 est estimée à 46,6 millions d’hl. Elle serait ainsi supérieure à celle de 2012, qui avait été historiquement faible avec 41,3 millions d’hl.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les chiffres annoncés doivent être pris avec précaution, la floraison n'étant pas terminée dans toutes les régions.
Les chiffres annoncés doivent être pris avec précaution, la floraison n'étant pas terminée dans toutes les régions. - © B. Velut

Ces estimations doivent encore être prises avec précaution, précise le Service de la statistique et de la prospective du ministère de l’Agriculture. La floraison n’est pas encore terminée dans la plupart des régions, conséquences des conditions météorologiques défavorables. « Les incertitudes sont donc encore importantes ». On s’acheminerait néanmoins vers une récolte supérieure de 13 % à la précédente et proche du niveau atteint en 2009. Toutes les catégories de vins verraient leur production augmenter par rapport à 2012 : + 9 % pour les vins d’appellation, + 13% pour les vins pour eaux de vie (incluant cognac et armagnac). La récolte potentielle des vins à IGP, difficile à évaluer à ce stade, sachant qu’une partie de ces vins pourrait être commercialisée en vins sans IG, serait en progression de 13 %. Les volumes des autres vins, constitués essentiellement des vins sans IG, seraient en hausse de 40 %. La production est annoncée presque partout en hausse, dans les régions, par rapport à 2012.


En Champagne, elle devrait être supérieure même si les estimations présentent pour l’heure une incertitude très élevée, la floraison ayant à peine commencé fin juin. En Bourgogne et Beaujolais, est annoncée une hausse de 34 % mais le retard de 15 à 20 jours de la floraison pèse lourdement sur les estimations. Ces dernières étant tout aussi délicates en Alsace, les prévisions tablent prudemment sur une petite augmentation de 2%. En Val de Loire, le retard de végétation est d’environ deux semaines. Malgré le gel, la grêle dans certaines zones, la récolte pourrait y être en hausse de 35 %. Le potentiel de rendement serait supérieur à celui de 2012, soit +15%/ En Languedoc-Roussillon, la hausse pourrait atteindre 13%.


A noter que les disponibilités en eau sont inhabituellement élevées. Dans le Sud-Ouest et le Bordelais, la prévision est là aussi incertaine, avançant une augmentation comprise entre 4 et 8 %. Dans le Sud-Est, la hausse pourrait atteindre 4 %. La vendange en Corse serait identique à celle de l’année précédente.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Question du mois

Travailler sans soufre : évidence ou additif incontournable ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui