Réussir vigne 14 mai 2001 à 10h06 | Par Catherine Bioteau

Pressoirs : le pilotage des pneumatiques se perfectionne

Le pilotage automatique des pressoirs à membrane s´améliore d´années en années. Deux constructeurs ont lancé l´an dernier des modèles auto-évaluant le débit d´écoulement des jus par systèmes de pesée .

Abonnez-vous Réagir Imprimer

"Les améliorations les plus récentes et les plus significatives, en matière de pressoirs à membrane, portent essentiellement sur l´optimisation des cycles de pressurage, estime Jean-Michel Desseigne, le spécialiste matériel de cave à l´ITV de Nîmes. De plus en plus de constructeurs proposent en effet des pressoirs dits "intelligents", sur lesquels le cycle de pressurage est régulé plus ou moins automatiquement en fonction de l´écoulement des jus. Cela facilite le travail de l´utilisateur, qui n´a plus besoin d´être un spécialiste de la programmation, et améliore la qualité des jus. Jusqu´à présent et depuis le début des années 90, le débit d´écoulement des jus était mesuré soit directement par un débitmètre électromagnétique placé dans la canalisation d´écoulement des jus (Vaslin-Bucher, Le Matériel Péra.), soit indirectement par un capteur de niveau installé dans la maie des pressoirs (Le Matériel Péra). Il mesure alors la variation de niveau des jus, proportionnelle à la variation des débits d´écoulement. L´an dernier, deux constructeurs, Sutter et Diemme, ont proposé une nouvelle méthode pour évaluer les débits d´écoulement : la variation de poids mesurée par des capteurs de pesée.
Diemme propose ainsi le programme Wip. Celui-ci mesure le poids du moût dans le bac de récolte grâce à un capteur de pesée spécial disposé dans ce dernier. Les pesées mesurées sont retransmises à chaque instant à l´ordinateur qui gère la conduite du pressoir en fonction de la variation de la vendange et de son écoulement. Pascal Lebaut, responsable commercial France chez Diemme, estime que ce système est à la fois "plus fiable et plus économique qu´un débitmètre". L´option coûte 19 000 francs ht, ne demande pas d´entretien et est disponible à partir du modèle 50 hl à cage fermée, "alors qu´un programme intelligent avec débitmètre dépasse le budget de 27000 francs avec une mise en ouvre obligatoire par un personnel compétent."

Chez Sutter, le pressoir est monté sur pesons. Il est pesé en continu et la variation de poids sert au calcul du débit d´extraction des jus, "avec une grande précision, selon Jean-Michel Desseigne, excepté lors de la phase de remplissage". Ces mesures sont gérées par un système de programmation adapté : le Fluxpilot. L´utilisateur programme un débit d´extraction et le Fluxpilot commande le pressoir pour maintenir ce débit. Tant que le débit augmente, la pression est maintenue, dès qu´il chute, la pression augmente. S´il chute de plus de 10 %, la cage effectue une rotation pour décolmatage. Selon Sutter, le procédé augmente la qualité et la quantité du jus et réduit le temps de pressurage. Le Fluxpilot coûte 57 000 francs.
Vaslin Bucher a amélioré le pilotage de ses pressoirs avec la mise en place en 98 d´un véritable système expert sur le pressoir XPert Ortal. Le débit des jus est mesuré classiquement au moyen d´un débitmètre électromagnétique, mais le procédé Ortal permet en plus d´obtenir le taux d´assèchement du marc souhaité avec le minimum de pression, le minimum de rebêchage, cela dans un temps imparti. Il détermine seul et en temps réel la nécessité de rendre l´extraction des jus plus dynamique ou plus douce. Le pressoir réalise un égouttage si nécessaire, détermine les pressions de travail appropriées, la durée de pression optimale pour chaque niveau de pression, etc. Une version est spécialement adaptée au cahier des charges du pressurage champenois.
En plus de la régulation du pressurage en fonction de l´écoulement des jus, d´autres sociétés ont travaillé sur l´optimisation des cycles de pressurage en fonction de la qualité des jus.
La société Le Matériel Péra propose ainsi une gamme de pressoirs "Excellence" (primés au Sitevi 99). Leurs programmes de pressurage ont fait l´objet de tests et de validations pour respecter au maximum la qualité des jus. Pour cela, la société a mené pendant trois ans des essais avec l´ITV, basés sur la mesure de la conductivité électrique des jus pressés. La mesure en continu de cette conductivité en sortie de pressoir reflète exactement la qualité des jus pressés et permet donc de juger de l´intérêt d´un rebêchage ou d´une montée en pression. Le nouveau programme des pressoirs Excellence monte en pression en douceur : par paliers de 100 g jusqu´à une pression maximale de 400 g. Cette première phase de pressurage extrait 75 % des jus. Les jus suivants sont alors séparés par un sélecteur automatique intégré. La deuxième phase de pressurage assèche les marcs restants sous contrôle du débit d´écoulement.
Ces pressoirs polyvalents sont utilisables également comme cuves de macération thermorégulées. 8 modèles sont proposés de 30 à 320 hl à partir de 200 000 francs environ.
Tous ces nouveaux pressoirs toujours plus perfectionnés ne doivent cependant pas faire oublier aux vignerons, que la réussite d´un pressurage dépend non seulement du pressoir mais aussi de ses conditions d´utilisation, prévient Jean-Michel Desseigne. Pour aider les vignerons soucieux d´améliorer leur pressurage, la société Bayelec, dans le Tarn, a mis au point l´an dernier un dispositif autonome de mesure de la conductivité des jus. Installé dans la maie du pressoir ou sur la canalisation d´écoulement des jus, il mesure en continu la qualité des jus et permet donc de valider ou non le pressurage en cours. L´ensemble sonde, boîtier automate et logiciel coûte 12 500 francs minimum.

Zoom Coordonnées des firmes citées
l Agrifoy à Sainte Foy La Grande (Gironde) - Tél : 01 53 24 85 97
l Amos Distribution à Beaune (Côte d´Or) - Tél : 03 80 22 91 65
l Bayelec à Lempeaut (Tarn) - Tél : 05 63 82 51 55
l Diemme à Poulx (Gard) - Tél : 04 66 75 27 64
l Imeca Della Toffola à Clermont l´Hérault (Hérault) - Tél : 04 67 88 46 46
l Le Matériel Péra à Florensac (Hérault) - Tél : 04 67 77 01 21
l Siprem à Pesaro (Italie) - Tél : (39) 0721 45 12 58
l Sutter à St Gallen (Suisse) - Tél : (41) 71 27 29 500
l Vaslin Bucher à Chalonnes sur Loire (Maine et Loire) - Tél : 02 41 74 50 50
©C.B.

L´XPert Ortal de Vaslin-Bucher
La gamme XPert Ortal est disponible en 5 capacités de 100 à 450 hl.
©C.B.

Le pressoir Diemme
Il s´auto-programme à partir de la pesée du moût dans le bac de récolte.
©C.B.

L´Excellence de chez Péra
Son programme de pressurage a été étudié pour respecter au maximum la qualité des jus. Il a été validé par la nouvelle méthode de mesure
de la conductivité des jus.
©C.B.

Le pneumatique Sutter, monté sur pesons
Les variations de poids du pressoir et de son chargement permettent
de calculer le flux d´extraction des jus et d´auto-commander le pressoir en conséquence.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Question du mois

Travailler sans soufre : évidence ou additif incontournable ?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui