Réussir vigne 10 mars 2017 à 08h00 | Par Isabelle Montigaud

Peu de rectifications dans la loi de finances

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Robert Verger compte être vigilant sur le dispositif du prélèvement à la source.
Robert Verger compte être vigilant sur le dispositif du prélèvement à la source. - © C. de Nadaillac

Signe de fin de mandat présidentiel, la loi de finances rectificative pour 2016 apporte peu de changement pour les viticulteurs. Néanmoins, dans le cadre du régime « microbénéfices agricole », qui remplace le forfait depuis le 1er janvier 2016, il sera désormais possible d’opter pour une assiette sociale (pour le calcul de l’impôt et des charges sociales) basée sur l’année n-1 ou sur la moyenne triennale, et non uniquement sur cette dernière. « C’est une demande que nous avions déjà formulée l’an passé et qui offre plus de souplesse aux viticulteurs, en fonction de leur situation économique », explique Robert Verger, vice-président de la FNSEA et viticulteur rhodanien.

Inquiétudes sur le prélèvement à la source

Par ailleurs, le prélèvement à la source a été adopté pour une mise en œuvre en 2018 et suscite de nombreuses interrogations pour la profession. « Nous sommes inquiets car dans le dispositif prévu avec quatre acomptes, les viticulteurs paieront trois acomptes sur des encaissements futurs. Nous avons par ailleurs demandé que ces acomptes soient calculés sur une moyenne triennale mais nous n’avons pas encore été entendus. Nous serons évidemment très vigilants sur ces points dans les mois à venir sur une mesure qui pourrait être remise en cause avec les échéances électorales », souligne Robert Verger.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Travailler sans soufre : évidence ou additif incontournable ?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui