Réussir vigne 28 octobre 2013 à 08h00 | Par Benoît Velut

Petite victoire - 5ème directive nitrates : les lignes bougent

Les projets de réglementation sur la fumure des sols viticoles de plus de 15% de pente, qui ont fait vivement réagir les professionnels et notamment de SGV, viennent d'être retoqués. Les vignerons ont été entendus lors de la réunion du groupe de concertation du 24 octobre dernier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Ecorces, fumiers pailleux, composts...resteront autorisés quelle que soit la pente.
Ecorces, fumiers pailleux, composts...resteront autorisés quelle que soit la pente. - © P. Jacquinot

Pour rappel, le projet tel qu'il est apparu aux viticulteurs, prévoyait :

  • L'interdiction de l'épandage d'engrais de type II sur les parcelles dont la pente dépasse 10%, 15% si la parcelle est équipée de dispositifs du type bande enherbée pérenne, talus…
  • L'interdiction de l'épandage d'engrais de type I et de type III (minéraux) sur des parcelles dont la pente dépasse 15%, 20% si la parcelle est aménagée contre le ruissellement.

Finalement, l’épandage de fumier compact pailleux, de compost d'effluents d'élevage et d’autres produits organiques solides dont l’apport vise à prévenir l’érosion des sols restera autorisé sur un sol dont la pente est supérieure à 15 %.

Quant à l’épandage de fertilisants azotés de type III restera autorisé sur un sol dont la pente est supérieure à 15 % dès lors que l’îlot cultural concerné est enherbé ou qu’un dispositif continu, perpendiculaire à la pente et permettant d'éviter tout ruissellement ou écoulement en dehors de l’îlot cultural (bande enherbée ou boisée pérenne d'au moins cinq mètres de large, talus) est présent le long de la bordure aval de l’îlot cultural. Dans ce cas, le total des apports est au plus égal à 50kg d’azote efficace (somme de l'azote présent dans les fertilisants sous forme minérale et sous forme organique minéralisable pendant le cycle végétatif) par hectare et par an.

 

Un retour au bon sens que ne manqueront pas d'apprécier les viticulteurs travaillant sur les milliers d'hectares concernés par ces mesures.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Question du mois

Travailler sans soufre : évidence ou additif incontournable ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui