Réussir vigne 31 janvier 2012 à 13h25 | Par C. Galbrun

OENOTOURISME - Inter-Rhône veut aussi miser sur la restauration

Dans la réflexion sur le développement de l’offre oenotouristique en vallée du Rhône, la restauration faisait figure d’oubliée. Inter-Rhône entend réparer cette injustice et lance une charte “ Restaurants et vins en Vallée du Rhône ”.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Dans la mise en place de notre démarche oenotouristique, nous avons choyé vignerons et négociants et nous nous sommes rendus compte que nous avions oublié ceux qui font pourtant grandement partie de l’offre touristique : les restaurants ”, explique Jessica Debiève, d’Inter-Rhône. L’interprofession a donc décidé de lancer une charte “Restaurants et vins en Vallée du Rhône ” qui définit les critères d’engagement que devront respecter les restaurateurs pour devenir ambassadeurs des vins de la Vallée du Rhône. Ces derniers devront avoir une carte des vins représentative de la région ou proposer au moins 60% de vins régionaux. Cette carte devra être renouvelée au moins une fois par an. Il leur est également demandé que le service des vins soit proposé dans différents contenants (bouteille, demi-bouteille, verre) et dans les trois couleurs. “Nous n’avons pas voulu nous montrer trop exigeants afin de tenir compte des contraintes du métier d’hôtelier. Ainsi nous proposerons aux restaurateurs des demi-journées de formation dès 2012 avec des vignerons. ” L’agence de développement du tourisme du Vaucluse, partenaire de l’opération, s’attachera à mettre en avant ces restaurants qui bénéficieront également de publicité via les supports de communication d’Inter-Rhône.

C. G.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Question du mois

Travailler sans soufre : évidence ou additif incontournable ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui