Réussir vigne 02 juillet 2003 à 18h28 | Par Claudine Galbrun

Marché des vignes - Vers une diminution du prix à l´hectare

En 2002, le prix des vignes AOC a progressé de 5,6 % par rapport à 2001. Selon la Fnsafer, et en dépit de cette hausse, il faut s´attendre, dans les années qui viennent à une diminution du prix à l´hectare.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Dans un contexte pourtant difficile d´augmentation des stocks de VQPRD et de diminution de la consommation, le marché des vignes en 2002 a connu une forte hausse en valeur de 13,6 % par rapport à 2001. Mais si le nombre de transactions est resté stable (11000), la Fnsafer note une diminution importante en surface : - 11,3 %. En 2002, le prix d´un hectare en AOC s´élève à 70300 euros contre 66600 euros en 2001. La hausse de 5,6 %, en valeur courante, enregistrée en 2002 est identique à celle observée en 2001. Ces deux années faisant suite à l´augmentation de 13,3 % constatée en 2000. Depuis 1999, indique la Fnsafer, la hausse du prix de l´hectare de vigne AOC se situe dans un contexte de baisse des taux d´intérêts et de la valeur ajoutée à l´hectare.

« Cette baisse de la valeur ajoutée ne s´est pas encore répercutée sur le prix des vignes. On peut donc craindre à plus ou moins court terme un retournement de tendance pour le prix des vignes c´est à dire une diminution du prix à l´hectare ». Le prix des vignes ne bénéficiant pas d´une AOC n´a quant à lui en revanche baissé que de 0,8 % en valeur courante. Ce qui pourrait signifier une stabilisation du prix après la forte baisse intervenue en 2001 ( 8,3 % pour les vins de table et  6,2 % pour les vins de pays). A noter qu´entre 1991 et 2002, le prix moyen à l´hectare a reflué de 12 % en termes constants. Si les prix des vignes à eaux de vie AOC ont connu une légère reprise en 2001 (+ 1,7 % en euros constants), ils se sont à nouveau tassés en 2002 : -1,8 %. Une diminution qui fait suite à quasiment onze ans de baisse continue, puisqu´entre 1991 et 2002, leur prix a chuté de 45 % en termes constants.
©G. Deloison


Des évolutions régionales disparates
Au niveau régional, l´évolution du prix des vignes AOC varie beaucoup d´un vignoble à l´autre. Avec 15,1 %, l´Alsace enregistre la progression la plus forte en 2002 avec un prix moyen à l´hectare de 121 200 euros. Depuis 1991, la hausse est même spectaculaire puisqu´elle atteint 210 %. (valeur courante). 2002 sera l´année de la stagnation pour la Bourgogne : + 0,3 % (valeur courante). Une situation liée à la faible dynamique du marché des AOC régionales ce qui a entraîné une chute du prix du foncier de ces mêmes AOC de 18,2 %. « La crainte actuelle est de voir se développer cette situation sur les appellations communales », estime la Fnsafer. En beaujolais, le prix d´un hectare a chuté de 13 % et de 8,5 % en beaujolais village. « Cette chute du foncier pourrait se renforcer.

Déjà certaines parcelles de vignes les moins qualitatives ne trouvent plus d´acquéreurs ». A Bordeaux, le marché se déplace des AOC génériques vers les AOC les plus prestigieuses, un phénomène lié à la présence importante d´acquéreurs non agriculteurs. La Champagne avec une hausse de 6 % en valeur courante a connu une bonne année 2002. Ce qui pourrait toutefois augmenter les tensions sur le marché en 2003. Le marché en vallée du Rhône est qualifié de tendu avec une hausse de 13,1 % en 2002, hausse constatée depuis 1998. L´augmentation devrait se poursuivre en 2003. Après une année de baisse, les vignes du Sud-Ouest renouent avec la croissance : + 6,8 %. Même situation dans le Languedoc-Roussillon : + 4,6 %. Les perspectives sont d´ailleurs favorables dans cette région avec la mise en place de programmes de reconversion qualitative, la mise en place d´une AOC régionale et l´intérêt marqué des investisseurs extérieurs. En Provence, avec une hausse de 5,7 % en 2002, le prix d´un hectare aura au final, en six ans, augmenté de 30 % (en euros constants).
La tendance à la hausse pourrait bien s´inverser.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui