Réussir vigne 05 décembre 2013 à 08h00 | Par Marion Ivaldi

EUROPE - Les parlementaires européens toujours mobilisés sur le vin

Alors que le Parlement peut se targuer d'avoir remporté la bataille des droits de plantation face à la Commission, les parlementaires européens veulent poursuivre leur action.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Astrig Lulling, présidente de l'intergroupe Vin du Parlement européen.
Astrig Lulling, présidente de l'intergroupe Vin du Parlement européen. - © Christian Creutz / Parlement européen

" Foutez-leur la paix ", a déclaré la très charismatique Astrig Lulling, présidente de l'intergroupe Vin du Parlement européen, le 24 octobre dernier, à propos d'une éventuelle nouvelle réforme du secteur. Si les termes sont directs, c'est que les services de la Commission ont lancé cet été un appel d'offres visant à évaluer la compétitivité des vins européens. Un signe de plus qui laisse à penser, comme les représentants professionnels français le craignent, qu'une nouvelle réforme du secteur vins pourrait intervenir plus vite que prévu.
Déjà, le bilan de l'OCM vin de la Commission européenne paru en décembre 2012 préconisait une nouvelle segmentation de vins avec la création d'une catégorie vins de cépage. Depuis AOP et IGP français n'ont de cesse d'agiter le drapeau rouge car leurs représentants professionnels y voient une attaque à la politique de la qualité. Et la crainte reste forte même si le Commissaire Ciolos a affirmé que la Commission " n'envisage pas d'engager une nouvelle réforme du secteur " et a pris position contre la création d'une nouvelle catégorie " vins de cépage ". Reste que son mandat se termine à l'automne prochain et qu'il est difficile de prévoir les intentions du futur Commissaire à l'agriculture...

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Question du mois

Travailler sans soufre : évidence ou additif incontournable ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui