Réussir vigne 08 janvier 2016 à 08h00 | Par Marie-Noëlle Charles

Le Profil Ressources, un outil d'aide à la décision pour caractériser un sol

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une caractérisation globale nécessite l’ouverture de fosses pédologiques, afin de révéler l’épaisseur du sol et ses différentes couches homogènes ou « horizons ».
Une caractérisation globale nécessite l’ouverture de fosses pédologiques, afin de révéler l’épaisseur du sol et ses différentes couches homogènes ou « horizons ». - © P. Cronenberger

Qu’est-ce que le Profil Ressources ?

L’outil d’aide à la décision (OAD) Profil Ressources®, développé par la chambre d’agriculture de la Gironde, propose une nouvelle méthode lisible et facile à interpréter, pour caractériser les propriétés agronomiques des sols. Il représente, sous la forme de schémas synthétiques, la variabilité des principaux constituants du sol (physiques, chimiques et organiques) en prenant en compte l’épaisseur et la profondeur des différents horizons du sol.

Sur le terrain, la caractérisation agronomique des sols se limite bien trop souvent à une simple analyse de surface (0-30 cm). Or une caractérisation globale nécessite l’ouverture de fosses pédologiques, afin de révéler l’épaisseur du sol et ses différentes couches homogènes ou « horizons ». La description des profils pédologiques s’appuie sur des observations de terrain (couleurs, humidité, structure, compaction, signes d’hydromorphie…). Ces descriptions sont complétées par des analyses physico-chimiques classiques réalisées à partir d’échantillons prélevés dans chaque horizon identifié, pour mesurer les principaux constituants du sol.

"Dans la pratique, l’interprétation des analyses issues des différents horizons d’une fosse pédologique demeure complexe pour la plupart des conseillers et des viticulteurs", explique Maxime Christen, responsable « gestion durable des sols » à la chambre d’agriculture de la Gironde. D’où l’idée de cette nouvelle méthode de synthèse. En facilitant la compréhension des propriétés agronomiques d’un sol, ce nouvel outil permet notamment d’orienter plus finement les choix techniques au moment des chantiers de replantation (assainissement hydrique, amendements, choix cépage/porte-greffe…) et aussi d’adapter de façon plus pertinente les pratiques culturales.

Où en est le développement de cet outil ?

Le Profil Ressources® a été testé sur une centaine de profils pédologiques représentatifs de la variabilité des sols viticoles de Gironde. Les résultats d’analyses du profil pédologique sont représentés sous la forme de blocs graphiques, découpés en couches de 10 cm, de manière à représenter chaque horizon en fonction de son épaisseur. Chaque sol est présenté sous quatre angles agronomiques différents. Le premier concerne le "profil textural et les propriétés physiques du sol" (battance et tassement). Il permet notamment d’appréhender le fonctionnement hydrique du sol et d’orienter ainsi le choix du matériel végétal et l’assainissement des parcelles. Le deuxième angle représente "l’environnement chimique et l’état calcique". Il renseigne sur le pouvoir chlorosant et l’acidité globale du sol. Le troisième angle concerne "le réservoir nutritif et les ressources minérales". Il est utilisé pour estimer les risques de lessivage et pour établir le niveau des ressources minérales. Le dernier, celui des "matières organiques et de l’activité biologique", aide au pilotage de l’état organique du sol (gestion des stocks et pilotage des dynamiques de minéralisation).

Quand sera-t-il disponible pour les viticulteurs ?

Avant d’être lancé, cet OAD doit intégrer l’automatisation de la saisie des résultats des analyses de sol, pour présenter directement la synthèse sous la forme des quatre blocs graphiques. Ce travail est mené en collaboration avec le laboratoire bordelais LCA et un développeur informatique. En 2016, une première version en ligne de cet outil sera mise à disposition des partenaires du Vinopôle Bordeaux-Aquitaine (expérimentateurs, conseillers, professeurs), pour validation. L’ouverture à un plus large public est envisagée en 2017.

Représentation visuelle du Profil Ressources.
Représentation visuelle du Profil Ressources. - © CA 33 / Infographie Réussir

Ici le bloc "environnement chimique" permet de comprendre que, sur ce sol, l’acidité en surface n’exige peut-être pas d’amendement basique à la plantation mais qu’il conviendra d’être vigilant sur l’entretien régulier par la suite pour compenser la dynamique acidifiante liée au sous-sol.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Question du mois

Travailler sans soufre : évidence ou additif incontournable ?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui