Réussir vigne 11 août 2009 à 17h44 | Par M.-E. Koralewski

Innovation - Alcan lance Maestro® pour décapsuler les effervescents

Alcan Packaging Capsule a mis au point Maestro®, un nouveau système de bouchage pour effervescent. Seul hic : la DGCCRF l’estime non conforme au règlement européen.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le système Maestro en trois étapes : bouchage avec un capsule couronne d’expédition, surbouchage avec pose du dôme sur la capsule, encliquetage du levier dans le dôme pour décapsuler la capsule
Le système Maestro en trois étapes : bouchage avec un capsule couronne d’expédition, surbouchage avec pose du dôme sur la capsule, encliquetage du levier dans le dôme pour décapsuler la capsule - © Alcan Packaging Capsule

Trois ans de recherches et un investissement d'un million d'euros ont permis à Alcan Packaging Capsule d'aboutir à la conception de Maestro, sa nouvelle innovation. Maestro est un système intégré : la bouteille est bouchée par une capsule couronne sur laquelle est posé un dôme lui-même intégrée dans la coiffe de surbouchage. Un levier d'ouverture s'encliquette dans ce dôme et permet le décapsulage de la capsule couronne. « L'aspect de la bouteille reste inchangée et le son à l'ouverture est identique à celui du bouchon de liège », assure la maison Duval Leroy, qui a essayé Maestro pour son champagne haut de gamme. « Ce concept vise la Champagne en premier lieu mais nous avons déjà de nombreuses demandes. Nous visons une production à l'échelle industrielle d'ici 2010 », précise Bruno de Saizieu, directeur commercial et marketing Alcan Packaging Capsule.

Non conforme

Mais il y a un hic : « selon le règlement européen qui régit l'étiquetage des mousseux, il est formellement précisé que le bouchage d'un vin effervescent doit se faire avec un bouchon de forme champignon et doit être maintenu par une attache. Or il se trouve que Maestro ne répond pas à cette définition » soulève la DGCCRF. Pour Alcan Packaging, tout est question d'interprétation. « Selon nos juristes, notre bouchon répond à cette définition puisque la forme champignon est respectée et que la capsule est parfaitement maintenue. Ces critères ont été pris en compte dès le départ dans la conception de notre système et selon nous, ils sont respectés », précise Bruno de Saizieu. Un dilemme qui devra trouver une réponse car à ce jour, les bouteilles bouchés avec Maestro ne sont pas autorisées à la vente.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui