Réussir vigne 16 mars 2009 à 18h30 | Par M.-E. Koralewski

Ils le font en Turquie - Enterrer les vignes

Abonnez-vous Réagir Imprimer
: Les cépages occidentaux plantés dans la région de la Cappadoce en Turquie doivent être enterrés ou butés pour éviter de geler durant l’hiver.
: Les cépages occidentaux plantés dans la région de la Cappadoce en Turquie doivent être enterrés ou butés pour éviter de geler durant l’hiver. - © DR

Les 30 hectares de vignes du domaine Turasan, situés dans la région viticole turque de la Cappadoce, sont plantés entre 800 et 1400 mètres d'altitude. « En hiver, les températures de nuit peuvent atteindre -20 à -25 °C. Et si les cépages locaux comme l'émir résistent à cette froidure, ce n'est pas le cas des cépages occidentaux », explique Edouard Guérin, directeur technique du domaine. La solution : enterrer les vignes pour les protéger du gel. « Jusqu'à cette année, les chardonnay étaient seulement buttés, mais nous avons eu des dégâts de gel l'an dernier. Nous faisons donc l'essai d'enterrer complètement certains ceps afin de voir s'ils résistent mieux au gel d'hiver. Le merlot et le cabernet sauvignon nécessitent également de telles pratiques ». Mais le fait d'enterrer totalement les vignes peut entraîner un débourrement précoce car, sous terre, les températures sont plus douces. « Le risque de gel de printemps est alors élevé et les Turcs prétendent que ce dernier est écarté à partir du 5 ou 10 mai ! » observe Edouard Guérin.

Des rendements faibles

Autre particularité : le rendement obtenu est naturellement faible. « Les gels d'hiver et de printemps atteignent toujours quelques bourgeons. De plus, les vignes sont jeunes et les densités de plantation sont faibles, de l'ordre de 2000 à 2800 ceps/ha. La quantité d'eau en été est limitée et ne permet pas d'augmenter ces densités. Ainsi, les cépages occidentaux plafonnent à 20-25 hl/ha, précise Edouard Guérin. Globalement, les conditions climatiques de cette région de Turquie nécessitent de reconsidérer les modes de conduite traditionnels des cépages occidentaux ». Mais il semble que ces pratiques portent leur fruit : le Selener chardonnay 2007 du domaine a été élu meilleur vin blanc de l'année 2008 par le journal quotidien turque Milliyet.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui