Réussir vigne 15 mai 2008 à 11h29 | Par M.-E. Koralewski

Ils le font en Nouvelle-Zélande - Une levure indigène pour le sauvignon blanc

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Avec la découverte d'une levure indigène productrice des arômes de fruit de la passion caractérisitiques du sauvignon blanc, la Nouvelle Zélande a fait un bond en avant dans sa quête de typicité pour ses vins de sauvignon blanc selon le professeur Goddard.
Avec la découverte d'une levure indigène productrice des arômes de fruit de la passion caractérisitiques du sauvignon blanc, la Nouvelle Zélande a fait un bond en avant dans sa quête de typicité pour ses vins de sauvignon blanc selon le professeur Goddard. - © P. Cronenberger
Une découverte néo-zélandaise risque de bouleverser l'industrie viticole du pays. Les chercheurs de l'Université d'Auckland ont en effet mis la main sur une levure indigène favorisant la synthèse d'arômes typiques du sauvignon blanc néo-zélandais de « fruit de la passion » et de « groseille à maquereau ». Selon le professeur Matthew Goddard, à la tête de ces recherches, cette découverte « permet de booster naturellement les arômes du sauvignon sans utiliser des levures OGM et donc, tout en collant à l'image écologique du pays ». Le critique John Hawkesby émet quant à lui des réserves : « ajouter ces levures serait comme rajouter du sucre dans le coca-cola, cela pourrait desservir les vins néo-zélandais en favorisant leurs ressemblances, en gommant leurs différences ».

Brevetée mais cantonnée au laboratoire

Cette fameuse levure, Pichia kluyveri, a été découverte il y a trois ans dans un moût de chardonnay du domaine Kumeu River. Dans le cadre du projet national de recherche pour la typicité du sauvignon blanc néo-zélandais elle a été isolée et multipliée. Des essais ont permis de montrer ses performances en terme de synthèse aromatique et lui ont valu d'être brevetée. D'autres essais sont reconduits. Son rendement en alcool serait assez faible et nécessiterait de l'associer avec une levure de type Saccharomyces cerevisae. Seul hic : les chercheurs travaillent encore au moyen de multiplier cette levure en quantité suffisante pour pouvoir la commercialiser.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui