Réussir vigne 14 janvier 2011 à 16h42 | Par C. GALBRUN

ILS LE FONT EN AUSTRALIE - Un régulateur de croissance pour contrôler la maturité des baies

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’APPLICATION DE RÉGULATEURS
DE CROISSANCE SUR LES BAIES permettrait de retarder leur maturation mais aussi favoriserait
le synchronisme de mûrissement des baies sur un même cep.
L’APPLICATION DE RÉGULATEURS DE CROISSANCE SUR LES BAIES permettrait de retarder leur maturation mais aussi favoriserait le synchronisme de mûrissement des baies sur un même cep. - © P. Cronenberger

Des chercheurs du CSIRO (Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation) ont montré que l’application à la prévéraison de certains régulateurs de croissance en l’occurrence le NAA (acide 1-naphthaleneacetic) pouvait retarder la maturation des baies, ce qui devrait permettre d’allonger la période des vendanges et d’obtenir ainsi une maturation optimale. Un des objectifs de ces recherches en effet, est de contrebalancer les conséquences du réchauffement climatique, qui depuis dix ans environ, entraîne une avancée sensible des dates de vendanges et une compression de cette période de vendanges liée au fait que beaucoup de cépages arrivent à maturité en même temps. Ce qui pose d’énormes difficultés logistiques aux exploitations viticoles. !

Retarder de deux semaines les vendanges sans altérer les qualités organoleptiques du vin ”

Christopher Davies et son équipe ont effectivement montré qu’un traitement au NAA retardait la maturation par la mesure de l’accumulation des sucres et des anthocyanes dans la baie et que ces mêmes traitements favorisaient de manière très nette le synchronisme de mûrissement dans toutes les baies, qui est jusqu’ici loin d’être acquis. Ce qui pourrait faciliter le choix de la date de vendange. “ Pour l’heure, ces recherches n’en sont encore qu’à un stade expérimental, souligne Christopher Davies. Mais ce qui semble très intéressant est le fait que l’on puisse retarder de deux semaines les vendanges sans altérer les qualités organoleptiques du vin comme l’ont montré les analyses sensorielles que nous avons effectuées. ”

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui