Réussir vigne 08 octobre 2008 à 11h30 | Par P.-L. Berger

Gard - Un nouvel outil de mesure de la maturité du raisin

Les vignerons des quatre chemins à Laudun (Gard) testent le capteur optique Multiplex, un nouvel outil de mesure de la maturité des raisins.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Depuis la mi Août et ce, jusqu'à la mi septembre, la cave Les Vignerons des quatre chemins teste un outil de mesure de la maturité des raisins : le multiplex. Cet appareil, issu des travaux de recherche d'une équipe du CNRS et de la société Force.A, se présente sous la forme d'un capteur optique multiparamétrique portable. On flashe la grappe et l'on obtient en temps réel le niveau d'anthocyanes exprimé en indices optiques. « C'est un outil d'aide à la décision, un outil de formation et d'information auprès des techniciens et des viticulteurs », précise Patrick Bodin de la société Force A.

Créer de nouvelles cuvées qualitatives

La cave « Les vignerons des quatre chemins » souhaite améliorer le suivi de la maturité phénolique des baies de raisins en pratiquant des mesures régulières et plus précises : « Nous voulons créer de nouvelles cuvées qualitatives avec des vins plus colorés et ainsi répondre aux demandes des acheteurs», explique Lucie Plassard, technicienne de la cave. Le multiplex a également été utilisé pour suivre les effets d'une application en début de véraison sur une parcelle de grenache du produit Sierra qui améliore la coloration des baies et augmente le taux d'anthocyanes. Une expérimentation conduite par la société Bayer Crop Science en partenariat avec la cave. « Le but est d'homogénéiser la coloration des baies entre 15 et 30% dés la veraison. En combinant l'usage du multiplex et la pulvérisation de Sierra, le viticulteur peut mieux suivre l'évolution, au jour le jour, de la maturité des baies », constate Lucie Plassard. Une deuxième expérimentation porte sur l'utilisation du multiplex pour reconnaître la présence ou l'absence de pampres. « Ce qui devrait permettre de mieux cibler les traitements d'épamprage chimique », précise Patrick Plompen de la société Bayer. Le multiplex n'est pas commercialisé. Il est loué par la société Force.A pour une utilisation de 3 à 5 semaines au prix de 3000 Euros/mois avec l'accompagnement d'un technicien.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui