Réussir vigne 31 décembre 2004 à 17h41 | Par Marion Ivaldi

Filière viticole - Les Vignerons indépendants de France proposent trois mesures d´urgence pour l´export

Les Vignerons indépendants de France ont présenté trois mesures à François Loos pour améliorer la performance des vignerons sur les marchés exports.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

En septembre dernier, les Vignerons indépendants de France (Vif) présentaient au ministre de l´Agriculture, Hervé Gaymard, et au secrétaire d´État à l´Agriculture, Nicolas Forissier, « vingt propositions pour améliorer la compétitivité des Vignerons indépendants à l´export ». Le trois novembre, c´est à François Loos, ministre du Commerce extérieur, qu´ils ont exposé ces mesures en recommandant la mise en place de trois mesures d´urgence. Celles-ci ont obtenu un écho favorable auprès du ministre qui a assuré de son soutien et de celui de ses services pour leur mise en place. Une toute première estimation de leur financement pourrait porter sur un montant de l´ordre 300 000 euros par an sur trois ans.
La première mesure vise à soutenir l´export en créant un service de renseignement centralisé pour le vigneron. L´objectif est de simplifier ses démarches d´informations et faciliter ses recherches via un service « export en ligne », plus exactement une hot line.
Le marketing collectif fait son chemin
Deuxième mesure, la formation et l´accompagnement individuel à l´export. En effet, certains vignerons sont dans l´impossibilité financière d´accéder aux formations nécessaires au développement à l´étranger de leurs ventes. Enfin, les Vif demandent une révision des tarifs de participation aux salons et foires. « Le ministre a reconnu notre rôle à l´exportation. Nous avons une forte influence en termes d´image et de notoriété pour les vins français. François Loos nous a rassuré en affirmant que notre présence à l´export est importante », rapporte Éric Rosaz, directeur des Vif. Néanmoins, difficile d´être percutant sur les marchés à l´export quand on est si atomisé. C´est pourquoi les Vif réfléchissent à la mise en place d´un marketing collectif. L´idée d´une marque mettant en valeur le travail du vigneron, fait son chemin.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui