Réussir vigne 14 janvier 2004 à 16h58 | Par Claudine Galbrun

Filière viticole - Les vignerons en appellent au Premier ministre au sujet de la politique de santé publique

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Au nom de l´association Vins et Société, les présidents des organisations professionnels de la filière ont adressé un courrier au Premier ministre lui demandant de les recevoir « dans les plus brefs délais ». La filière s´alarme du fait que le projet de loi sur la santé publique, qui doit être discuté au Parlement courant 2004, envisage la modification du message sanitaire qui accompagne les publicités sur le vin et l´alcool.

Une politique prohibitionniste
Aujourd´hui, le message fait état d´un « abus de consommation d´alcool » dangereux pour la santé. Demain, ce même message ferait référence à une « consommation faible ». Pour les professionnels, cela constitue un cran supplémentaire dans la politique prohibitionniste qui vise à interdire plutôt qu´à responsabiliser. Faudra-t-il choisir, indiquent encore les professionnels, entre une société dans laquelle boire un verre de vin est un acte convivial et dans laquelle, le consommateur dûment informé et éduqué connaît les risques d´une consommation abusive d´alcool ou une société dans laquelle le vin est reconnu comme un produit nocif et dans laquelle toute consommation de ce produit étant à risque est donc soumise à des règles prohibitionnistes ?

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui