Réussir vigne 31 décembre 2003 à 18h21 | Par Catherine Bioteau

Filière viticole - Inter-Rhône augmente la «Réserve», la promotion... et son budget

Inter-Rhône double son budget pour mener à bien les 45 actions de son projet «Génération future» et multiplie les actions de promotion.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L´interprofession des vins de la vallée du Rhône a dévoilé les décisions de « Génération future », la réflexion qu´elle a engagée avec les professionnels de la région pour « faire face aux défis de demain ». Pas moins de 45 actions ont été retenues, dont la multiplication des actions de promotion. Des campagnes seront menées en France, où une baisse des ventes des Côtes du Rhône en GMS est enregistrée (- 10 % depuis 95), et à l´export. « 30 % de nos ventes ont été réalisées à l´export en 2002, il nous faut atteindre 40 % », a indiqué Michel Bernard, président d´Inter-Rhône. Tous les pays importateurs sont visés : les pays « à maturité » (UK, Pays-Bas et Belgique) pour lesquels l´Interprofession prend le parti de faire des campagnes « différentes de ce que l´on voit pour les autres vins », mais aussi les pays à fort potentiel (USA, Canada., Danemark) et émergents (Asie, Scandinavie, Irlande, Peco.).
Qui dit promotion, dit budget. Inter-Rhône a prévu un doublement de son budget sur 4 ans, qui passera de 20 à 40 millions d´euros. Une grande partie de l´augmentation ira à la promotion.

Une demie récolte en stock
Autre action pour mieux gérer les marchés : l´évolution de la « Réserve » de vin bloquée chez les producteurs. « Nous craignons un déficit en approvisionnement du négoce du fait de la montée en puissance des ventes directes par la production. Et nous disposons d´à peine une demie récolte en stock actuellement, c´est insuffisant. » La réserve va donc augmenter dès 2003, malgré la faible récolte, à 6 hl/ha pour les producteurs qui ont atteint le rendement de base. Le volume sera ajusté les années suivantes.
Les autres actions concernent l´amélioration de la qualité des vins, des outils de contrôle amont/aval, de la qualification des hommes, de la compétitivité des entreprises, la protection du patrimoine viticole. et bien sûr la segmentation du marché vins corsés/vins fruités.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui