Réussir vigne 03 décembre 2007 à 18h31 | Par M. Ivaldi

Europe - La Cnaoc interpelle le ministère sur l'OCM

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Au cours de l'Assemblée générale de la CNAOC qui s'est tenue le 3 décembre à Paris, Christian Paly, son président, a repris les différentes positions défendues par les appellations d'origine en matière de réforme OCM. Déplorant le manque de souplesse de la Commission, il a insisté  sur le risque d'une destabilisation du secteur des vins avec IG liée à la suppression des droits de plantation, l'inadaptation des outils de régulation de marché des interprofessions, l'abscence d'outil de gestion de crise et le risque de confusion des règles d'étiquetage entre les vins avec et sans IG. Sur la question de l'application de l'OCM en France, il estimé qu'il "appartient au filières régionales de définir leurs besoins prioritaires par rapport aux mesures éligibles au titre des enveloppes nationales". Le représentant du ministère lui a assuré de la détermination du ministre à défendre la postion française, notamment le maintien des droits de plantation avec une clause de rendez-vous en 2013.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui