Réussir vigne 19 novembre 2009 à 10h33 | Par I. Proust

Essais - De bons résultats pour la capsule à vis en rouge

Les atouts de la capsule à vis pour la préservation de la fraîcheur et de l’intensité aromatique des vins blancs sont connus. Sur vins rouges en revanche, les résultats d’expérimentations sont moins nombreux. Deux œnologues italiennes viennent d’apporter de nouvelles données

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Elena Grillo, chercheur de l’Institut d’œnologie et d’agro-alimentaire de l’Université du Sacré Cœur à Piacenza (Italie) : «  A 36 mois, les vins bouchés avec capsule à vis avaient de bonnes caractéristiques en terme de structure ».
Elena Grillo, chercheur de l’Institut d’œnologie et d’agro-alimentaire de l’Université du Sacré Cœur à Piacenza (Italie) : « A 36 mois, les vins bouchés avec capsule à vis avaient de bonnes caractéristiques en terme de structure ». - © DR

Elena Grillo et Angela Silva, de l'Institut d'œnologie et d'agro alimentaire de l'Université du Sacré Cœur à Piacenza ont comparé les résultats d'un bouchon liège aggloméré et ceux de différentes capsules vis à joint saranex ou étain sur un vin italien d'appellation Barbera. "Les bouchons liège aggloméré ont présenté des goûts de bouchon, des odeurs de colle", a indiqué Elena Grillo lors du colloque In Vino Analytica Scientia en juillet à Angers. A l'inverse, aucune anomalie n'a été constatée sur les vins sous capsule vis. A 36 mois, les vins avaient de bonnes caractéristiques en terme de structure", note Elena Grillo. Les vins capsulés à vis avaient aussi plus de fraîcheur et de fruité.

Les saranex plus variables

Les vins sous capsules de type Wak (avec insert de vissage intérieur) ont présenté une teneur en SO2 légèrement supérieure et plus de couleur. Les capsules à joint saranex, plus perméables à l'oxygène, ont donné des résultats plus variables que celles avec joint étain.

Afin d'étudier l'impact de conditions extrêmes, certaines bouteilles avaient été placées à 45°C et d'autres à 5°C pendant 30 jours après 12, 24 ou 28 mois. "La température de stockage a eu un impact plus grand sur les vins jeunes jusqu'à 24 mois, commente Elena Grillo, qui s'est aussi intéressée à la position des bouteilles. La position verticale a permis dans notre essai une meilleure préservation de la couleur et du profil sensoriel des vins sous capsules vis jusqu'à 24/30 mois".

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui