Réussir vigne 12 mai 2009 à 16h45 | Par M.-E. Koralewski

Elaboration - Boiser en préservant le fruit

Selon des essais menés par la tonnellerie Seguin Moreau, une élaboration en cuve bois de grande capacité permettrait de mieux préserver les arômes fruités de certains vins blancs, notamment ceux de sauvignon blanc.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Des essais comparatifs d’élaboration en différents contenants montrent que les vins blancs aux arômes fragiles préservent mieux leur caractère fruité dans des cuves bois de 50 Hl ou des barriques de deux vins.
Des essais comparatifs d’élaboration en différents contenants montrent que les vins blancs aux arômes fragiles préservent mieux leur caractère fruité dans des cuves bois de 50 Hl ou des barriques de deux vins. - © J-Y Boyer pour Seguin Moreau

La tonnellerie Seguin Moreau fait depuis deux ans des essais comparatifs d'élaboration de vins blancs du bordelais dans quatre contenants différents : cuve inox, cuve bois de 50 hL, barrique neuve et barrique de deux vins. « L'élaboration sous bois apporte de la complexité mais le caractère boisé est moins recherché. D'autre part les vins blancs ont des arômes fragiles et plus particulièrement les vins de sauvignon blanc sensibles à l'oxydation. Il est donc intéressant de comparer l'impact de différents contenants sur le caractère organoleptique des vins », explique Valérie Lavigne-Cruège, de la faculté d'œnologie de Bordeaux et chargée de recherche pour la tonnellerie Seguin Moreau. Et les résultats montrent qu'un sauvignon blanc élaboré en cuve bois de 50 hL présente un caractère plus fruité et moins boisé par rapport à l'élaboration de ce même vin en barrique neuve. « Les thiols sont très réactifs en présence d'oxygène ce qui explique la légère perte de l'arôme fruité en barrique neuve dont le boisé va aussi créer un masque. L'effet est moindre en barrique de deux ans » note Valérie Lavigne-Cruège.

Préférence pour cuve bois

La préférence globale à la dégustation a également été évaluée. « Statistiquement, le jury a préféré les vins élaborés en cuve bois de 50 hL et ceux élaborés en barrique de deux ans, suivi de l'élaboration en cuve inox, puis de ceux élaborés en barrique neuve » relate Valérie Lavigne-Cruège. Il semble donc que l'élaboration en cuve bois apporte la complexité recherchée tout en préservant le fruité des vins blancs aux arômes fragiles. De nouveaux essais vont être lancés en élargissant la gamme des grands contenants notamment les muids et les demi-muids.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui