Réussir vigne 13 août 2012 à 14h24 | Par M. Ivaldi

Droits de plantation - Pas d'avancée dans les négociations

La déception était quasi générale dans le camp des représentants des producteurs au sortir de la deuxième réunion du groupe de haut niveau.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La deuxième réunion du groupe de haut niveau qui s’est tenu le 6 juillet n’a abouti à aucune proposition concrète de la part des services de la Commission.
La deuxième réunion du groupe de haut niveau qui s’est tenu le 6 juillet n’a abouti à aucune proposition concrète de la part des services de la Commission. - © JC Gutner
« Il faut maintenant proposer une réponse globale et efficace pour le secteur viticole européen » martèle Bernard Farges, président de la CNAOC. La deuxième réunion du groupe de haut niveau qui s’est tenu le 6 juillet n’a abouti à aucune proposition concrète de la part des services de la Commission. En filigrane, pourtant, les observateurs ont pu voir se dessiner ce que souhaite la Commission : maintien d’une régulation pour les indications géographiques, libéralisation pour les vignobles en pentes et les vins sans indication géographique. Cette proposition, si elle devenait formelle, recueillerait l’opposition ferme des producteurs européens qui refusent toute forme de gestion différenciée des plantations.
Par ailleurs, une proposition formelle de la part des 15 Etats membres, qui se sont prononcés pour le maintien des droits de plantation, pourrait voir le jour avant le prochain groupe de haut niveau prévu le 21 septembre. Le gouvernement français travaille à cette proposition concrète sur la base des vœux formulés par le Conseil vin de FranceAgriMer qui défendent notamment des droits de plantation pour tous les types de vin et une gestion autonome par les Etats membres.
Marion Ivaldi

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Question du mois

Travailler sans soufre : évidence ou additif incontournable ?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui