Réussir vigne 10 février 2009 à 16h32 | Par M. IVALDI, C. Galbrun

Dossier - Doper ses ventes grâce à internet

Avoir son site de vente en ligne sur internet est nécessaire mais pas suffisant. Encore faut-il le faire connaître et capter l’attention des internautes. Du web 2.0 au buzz en passant par les sites communautaires, les outils marketing existent.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Aujourd'hui, 80% des personnes qui recherchent une information sur le vin passent par Internet. Reste à tirer parti de cet outil de communication pour développer ses ventes.
Aujourd'hui, 80% des personnes qui recherchent une information sur le vin passent par Internet. Reste à tirer parti de cet outil de communication pour développer ses ventes. - © Jean-Charles Gütner

Pour tirer son épingle du jeu, la tendance est à la recherche de solutions pour minimiser les coûts. Et internet est peut-être un des outils les plus prometteurs pour les petites entreprises car il demande des investissements limités mais peut rapporter des opportunités d'affaires intéressantes et surtout être un tremplin d'image pour son produit. Avec l'aide de pro, il est désormais facile d'acquérir un site internet. Reste qu'il faudra compter du temps personnel pour actualiser les informations chaque semaine. Comptez 2 à 3 heures hebdomadaires.« Mais cela vaut vraiment le coup ! Avoir son propre site internet est une nécessité aujourd'hui pour un vigneron. Ne serait-ce que pour maîtriser son image, surtout dans un contexte de marché international », commente Charles Perrin, codirigeant de Vinternet, agence web spécialisée dans le domaine du vin. « En effet, n'importe quel site, forum peuvent parler de votre vin, en bon ou en mauvais terme. Autant donc en maîtriser le discours. 80 % des personnes qui recherchent une information sur le vin passent par internet.  C'est devenu l'outil de communication numéro un. Il fuat aussi créer du trafic".

Utiliser des astuces marketing

La première chose est de bien utiliser quelques astuces marketing pour attirer la curiosité des internautes. L'idée est de générer un bouche à oreille dans le but d'accroître sa notoriété. Internet, c'est aussi des outils qu'il faut savoir utiliser. Le web 2.0 est la tendance de fond. La forme la plus classique est le blog qui connaît un très grand succès. Ils peuvent générer un nombre de visites important : certains gros domaines marchent très fort avec entre 100 et 500 visites par jour » indique Charles Perrin. Mais il existe d'autres formes encore peu exploitée par les vignerons français : les sites communautaires, les sites de partage de vidéo... sont autant d'outils qui peuvent développer la notoriété d'un vin. Enfin, siles sites internet en version mobile sont encore rares en France, il faut savoir qu'au Japon, 99 % de la population consulte internet sur son portable. Et les applications sont intéressantes : « nous travaillons sur des sites pour des sommeliers qui leur permettent en tapant le nom du domaine viticole d'avoir directement la fiche des vins et leurs caractéristiques ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui