Réussir vigne 09 janvier 2008 à 15h28 | Par Isabelle MONTIGAUD

Diversité - De nouveaux clones pour la Bourgogne

En 2015 les vignerons bourguignons planteront peut-être des nouveaux clones en cours de sélection.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les microvinifications réalisées sur les clones en cours de sélection permettent notamment d’apprécier leurs qualités organoleptiques.
Les microvinifications réalisées sur les clones en cours de sélection permettent notamment d’apprécier leurs qualités organoleptiques. - © DR
En collaboration avec l'ENTAV, la Chambre d'Agriculture de Saône et Loire teste depuis le début des années 1990 de nouveaux clones de Chardonnay, Pinot Noir et Aligoté. Si plusieurs têtes de clones semblent « prometteuses », les nouveaux clones ne seront disponibles dans les hypothèses les plus favorables que dans 5 à 10 ans. « Le travail de prospection de nouveaux clones basé sur des repérages agronomiques, sanitaires et visuels a permis de mettre en collection 290 têtes de clones de Chardonnay, 76 de Pinot Noir et 19 d'Aligoté en comparaison avec les  clones de référence de chaque cépage » explique Jocelyn Dureuil de la Chambre d'Agriculture de Saône et Loire. Cinq années de suivi (de 1995 à 2001) sur différents critères  (poids des grappes, poids de 100 baies, taux de sucre, acidité totale, ph, dégustation, aspect visuel) ont abouti à la sélection de 33 têtes de clones de Chardonnay exploitables, de 11 têtes de clones de Pinot Noir et de 4 d'Aligoté. Ces clones font actuellement l'objet de collections de 2ème niveau avec toujours un suivi agronomique et en plus, des microvinifications et des dégustations afin d'apprécier la qualité organoleptique des nouveaux clones. « Cette sélection pourrait aboutir à de nouveaux agréments à l'horizon 2011 pour une exploitation par les vignerons à l'horizon 2015 » poursuit Jocelyn Dureuil. « Si la qualité organoleptique est la caractéristique la plus recherchée, les clones de demain doivent également répondre à des critères de moindre sensibilité aux maladies » souligne Jocelyn Dureuil. A titre d'exemple, on recherchera un arôme « muscaté » sur les Chardonnay ou une plus grande facilité de travail pour le Pinot Noir. A suivre ...

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui