Réussir vigne 06 janvier 2017 à 08h00 | Par Mathilde Leclercq

De nouvelles pratiques vitivinicoles autorisées dès 2017

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’adoption de principes généraux de vitiviniculture durable vise à montrer que tous les pays membres vont dans le même sens.
L’adoption de principes généraux de vitiviniculture durable vise à montrer que tous les pays membres vont dans le même sens. - © Ministère de l'Agriculture espagnol.

Parmi les principales résolutions validées lors du dernier congrès de l’OIV (Organisation internationale de la vigne et du vin), figure l’adoption de principes généraux de vitiviniculture durable. « Il s’agit de montrer que tous les pays membres vont dans le même sens », souligne Valérie Lempereur, experte au sein de la délégation française. Autre mesure phare, la distinction dorénavant établie entre additifs et auxiliaires technologiques, afin « d’instaurer une meilleure harmonisation entre les organisations internationales », précise l’OIV. Du côté des chais, de nouvelles pratiques devraient être autorisées dès 2017, après validation par la commission européenne. En premier lieu, la stabilisation tartrique par ajout de polyaspartate de potassium, avec une dose de traitement optimale de 100 mg/l. S’ajoute également l’utilisation de plaques filtrantes renfermant des zéolithes Y-faujasite pour adsorber les chloroanisoles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui