Réussir vigne 12 janvier 2010 à 18h18 | Par M.-E. Koralewski

Corse - Une levure pour blanc efficace sur rouge

Le Civam a testé l’emploi en vinification rouge de deux levures corses normalement destinées à l’élaboration des vins blancs et rosés. Equinox B1 a donné de bons résultats

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Civam de la région Corse a testé Equinox B1 et Fermiflor, deux levures corses pour blanc, sur une vendange de nielluciu. « Les résultats obtenus avec Equinox B1 sont très intéressants. La souche a bien terminé la fermentation alcoolique tout en préservant l’acidité du vin »
Le Civam de la région Corse a testé Equinox B1 et Fermiflor, deux levures corses pour blanc, sur une vendange de nielluciu. « Les résultats obtenus avec Equinox B1 sont très intéressants. La souche a bien terminé la fermentation alcoolique tout en préservant l’acidité du vin » - © P. Cronenberger

Partant du constat que les viticulteurs corses préfèrent utiliser des levures provenant de l'île, le Civam (Centre d'initiative pour valoriser l'agriculture et le milieu rural) de la région Corse a évalué l'utilisation de deux levures sectionnées au départ pour les blancs sur un vin rouge de nielluciu.  « Nous avons testé Equinox B1 et Fermiflor, deux levures corses pour blanc, sur une vendange de nielluciu. Et les résultats obtenus avec Equinox B1 sont très intéressants. La souche a bien terminé la fermentation alcoolique tout en préservant l'acidité du vin ce qui est important notamment avec le réchauffement climatique », constate Nathalie Uscidda, responsable du secteur œnologie microbiologie recherche du Civam. Et les dégustations comparatives étaient également en faveur du vin fermenté avec Equinox B1. « La différence a été très nette. Les vins obtenus sont plus francs, plus nets et surtout plus ronds. Et c'est ce qui est recherché sur ce cépage rouge dont les tanins peuvent parfois être rêches sur des millésimes difficiles. Utilisée sur rouge, cette souche permet donc d'assurer la fermentation alcoolique et  de préserver voire d'améliorer la qualité du vin », précise-t-elle. Autre avantage décelé : la levure ne produit pas de SO2 endogène et ne contrarie pas la fermentation malolactique.

Un nouveau banc d'essai

Ces résultats encourageants ont motivé le Civam à réitérer des essais durant les vendanges 2009  mais en comparant cette fois-ci Equinox B1 à quatre souches commerciales réputées pour arrondir les vins rouges. Reste à attendre la fin de l'élevage des vins, soit environ une année complète, avant que ne tombe le verdict.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui