Réussir vigne 08 septembre 2008 à 14h32 | Par M. IVALDI

Champagne - Des semences projetées pour enherber de grandes surfaces

Ecovigne Champagne propose une technique d’enherbement issues de l’entretien des espaces verts.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’hydroseeding consiste en l’envoi à haute pression de semences, d’eau, d’engrais organiques . Le mélange contient également de la cellulose qui assure son adhérence au sol
L’hydroseeding consiste en l’envoi à haute pression de semences, d’eau, d’engrais organiques . Le mélange contient également de la cellulose qui assure son adhérence au sol - © D.R

En Champagne, un arrêté préfectoral rend obligatoire l'enherbement de 10% des parcelles viticoles depuis 2006. Pour être dans les normes, il est parfois nécessaire d'enherber de grandes surfaces comme les talus ou les fourrières. L'hydroseeding, aussi appelé paillis d'ensemencement hydraulique ou hydro-paillage, est une technique issue de l'entretien des espaces verts et donc parfaitement adaptée aux grandes surfaces. « En dehors des fourrières, nous l'avons également utilisé pour enherber des chemins viticoles . Cette technique consiste en l'envoi à haute pression de semences, d'eau, d'engrais organiques . Le mélange contient également de la cellulose qui assure son adhérence au sol » explique Christophe Thouvenin, responsable des espaces verts au sein de l'Union In'Vivo qui détient Ecovigne Champagne. Les semences sont ainsi projetées sur les surfaces à couvrir à une distance qui varie de 15 à 20 mètres. « L'applicateur se tient sur une tourelle comme celles des pompiers » explique Christophe Thouvenin.

Sans préparation du sol


Bref, le procédé a de quoi impressionner. Mais quel est son avantage ? «L'hydroseeding ne nécessite aucune préparation du sol, ce qui est un réel avantage et permet un gain de temps important » répond sans hésitation Christophe Thouvenin. Selon lui, avec l'hydroseeding, il est possible de couvrir 3 à 4 hectares par jour, là où les méthodes traditionnelles ne couvrent que 6 000 à 8 0000 m2 par jour. Le coût de la prestation est assez élevé , c'est pourquoi Christophe Thouvenin le recommande que pour des surfaces importantes. « Il faut en effet compter entre 60 àn 85 centimes par m2 » indique-t-il.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui