Réussir vigne 14 mars 2013 à 13h41 | Par M. Ivaldi

Bonne surprise - Les parlementaires européens votent le retour de l'aide à l'enrichissement

Lors de la séance plénière le 13 mars, le Parlement européen a voté la reconduction à l'identique de l'aide à l'enrichissement qui a été supprimée le 1er août 2012.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'enrichissement est parfois inévitable. Sans aides à l'enrichissement, les régions viticoles où la chaptalisation est interdite sont obligées d'avoir recours aux moûts concentrés et moûts concentrés rectifiés... mais ceux-ci coûtent bien plus cher que le saccharose.
L'enrichissement est parfois inévitable. Sans aides à l'enrichissement, les régions viticoles où la chaptalisation est interdite sont obligées d'avoir recours aux moûts concentrés et moûts concentrés rectifiés... mais ceux-ci coûtent bien plus cher que le saccharose. - © P. Cronenberger
"Nous avons largement apprécié le vote des députés européens qui soutiennent l'équilibre de la viticulture européenne et prennent toute leur place de co-décideurs dans la réforme. Nous appelons maintenant les Etats membres à suivre ce vote et à prendre la même position au Conseil" a déclaré Michel Servage, président de la Confédération française des vins de pays suite à l'annonce du vote des députés européens le 13 mars. Réunis en séance plénière, dans le cadre de la réforme de la PAC, les députés ont en effet adopté la reconduction à l'identique de l'aide à l'enrichissement qui était versée jusqu'en août 2012. Reste maintenant au Conseil des ministres d'avaliser cette prise de position des députés.
Le parlement a par ailleurs voté le maintien des droits de plantation jusqu'en 2030, dans la droite ligne de ce que préconisait le rapport Dantin au printemps 2012.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Question du mois

Travailler sans soufre : évidence ou additif incontournable ?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui