Réussir vigne 18 août 2004 à 11h28 | Par Claudine Galbrun

AOC Bordeaux - La zone rouge du seuil de rentabilité est proche

Selon une étude menée par l´Urablt, le rendement est un paramètre déterminant pour le calcul du seuil de rentabilité. Mais lorsque la baisse des rendements se conjugue à la baisse des cours, les exploitations en AOC bordeaux entrent en zone rouge.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L´Urablt (Union régionale agricole de Branne-Libourne-Tragon) a mené une étude basée sur des références économiques de la zone ouest de l´Entre-Deux Mers afin d´évaluer le seuil de rentabilité ou « point mort » des exploitations, en fonction de leur mode de commercialisation. Il correspond au chiffre d´affaires minimum qui couvrira le total des charges de l´exploitation (hors frais de mise, frais commerciaux et charges exceptionnelles) y compris la rémunération de l´exploitant. Ce point mort a été calculé pour trois groupes d´exploitation à partir des données 2002. Le premier commercialise en vrac à 95 %. Surface moyenne : 28,54 ha. Rendement moyen : 57,3 hl/ha. L´ensemble des charges de production est de 174 350 euros. A ces charges il faut ajouter la rémunération de l´exploitant soit 33 000 euros et une provision pour autofinancement arbitrairement fixée à 15 000 euros. Soit un chiffre d´affaires total à réaliser de 222 350 euros.

On peut alors calculer des seuils de rentabilité qui varieront en fonction des rendements. Dans ces conditions, il faudra, pour avoir une rentabilité satisfaisante, produire au moins 65 hl/ha que l´on vendra à 1100 euros/tonneau ou encore 60 hl/ha vendu à 1200 euros/tonneau. Le groupe « cave » livre son vin à 99 % en coopérative. Surface moyenne : 18,76 ha. Rendement moyen : 53 hl/ha.

Vendre le tonneau au minimum à 1000 euros
Avec les données de ce groupe, on arrive à un seuil de rentabilité de 126 840 euros. Autrement dit, il faut vendre le tonneau au minimum à 1000 euros pour un rendement de 65 hl/ha ou réaliser 60 hl/ha vendu à 1100 euros. Le dernier groupe réalise 92 % de son chiffre d´affaires en bouteille. Surface moyenne : 25,28 ha. Rendement moyen : 51 hl/ha. Le seuil de rentabilité pour ce groupe a été calculé à 319 000 euros. Pour atteindre au minimum ce seuil, il faudra vendre la bouteille à 2,75 euros pour un rendement de 60 hl/ha ou encore 3 euros pour un rendement de 55 hl/ha, ou encore 3,75 euros pour 40 hl/ha. Les chiffres délivrés par cette étude sont plutôt alarmant. « Rien qu´en avril, sur les 89 000 hl échangés, près de 80 % l´ont été à moins de 950 euros le tonneau. » La moyenne des cours en bordeaux rouge est passée, en cinq mois de 1000 à 850 euros le tonneau.

Il est clair que le compte n´y est pas. Le syndicat des AOC bordeaux estime que toute la Gironde doit baisser ses rendements. Mais au vu de l´étude de l´Urab, étant donné que le rendement est un des éléments essentiels du calcul du seuil de rentabilité, il n´est pas sûr que cette mesure soit très populaire et encore moins facile à prendre pour les responsables professionnels.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui