Réussir vigne 22 avril 2008 à 10h20 | Par M. IVALDI

A la page Mondialisation des vins Vin INOQ ou Vin OMC ? - La fin du modèle viticole français

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean Clavel décortique pas à pas les mécanismes politiques et économiques qui régissent actuellement la filière française pour tenter d’analyser son avenir dans un marché des vins internationalisés.
Jean Clavel décortique pas à pas les mécanismes politiques et économiques qui régissent actuellement la filière française pour tenter d’analyser son avenir dans un marché des vins internationalisés. - © Féret

Jean Clavel, historien vigneron, revient avec un nouvel opus dans lequel il s'interroge sur les conséquences de la mondialisation sur la filière française des vins. Quelle sera la place de la viticulture française, marquée par des structures familiales, face aux productions viticoles pays du Nouveau monde dont les structures, de type industrielle, misent sur des marques très concurrentielles ? Jean Clavel décortique pas à pas les mécanismes politiques et économiques qui régissent actuellement la filière française pour tenter d'analyser son avenir dans un marché des vins internationalisés. Et il ne mâche pas ses mots. « Les mutations et les réformes que nous vivons en ce moment sont en train de détruire ce que nos anciens avaient patiemment et longuement construit. La filière viticole française abandonne progressivement la conception agricole en bloquant sournoisement toute évolution claire et démocratique du système. Celui-ci doit s'adapter au contexte européen et mondial en évolution rapide, et ceux qui détiennent les pouvoirs, affichés ou dans l'ombre, croient devoir employer, pour ce faire, des moyens fermés et quelque peu secrets » écrit-il. Il fustige le fonctionnement de la filière française dont la gouvernance est trop centralisée et omettant de laisser aux régions le soin de décider de leur production. Et dit prédit un avenir déclinant pour la viticulture familiale française : « dans ces conditions, il ne restera, à terme, en France, que 20% environ d'exploitations familiales viticoles. Le reste de la production sera concentré par de grosses entreprises de type agro-alimentaire ».

Mondialisation des vins, Vin INOQ ou Vin OMC, Jean Clavel, Ed. Féret, 190 p. 19 euros.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui