Réussir vigne 08 juillet 2013 à 16h30 | Par Marion Ivaldi

12 % du vignoble touché par les maladies du bois

Les maladies du bois prennent de l’ampleur. Pour tenter de lutter, les représentants professionnels cherchent des fonds pour financer la recherche.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Symptômes d'esca. “ Avec l’arsenite de soude, on avait un produit qui permettait d’enrayer la maladie, " remarque  Michel Baldassini, en charge des maladies du bois au sein du CNIV (Comité national des interprofessions des vins à appellation d'origine).
Symptômes d'esca. “ Avec l’arsenite de soude, on avait un produit qui permettait d’enrayer la maladie, " remarque Michel Baldassini, en charge des maladies du bois au sein du CNIV (Comité national des interprofessions des vins à appellation d'origine). - © P. Cronenberger

La France compte environ 96 000 hectares victimes des maladies du bois : c’est le bilan du dernier relevé du suivi de parcelles réalisé par l’Institut français de la vigne et du vin (IFV). Parcelles avec symptômes, parcelles avec des manquants, parcelles en cours de remplacement sont comptabilisées par ce suivi. “ Ce n’est qu’une moyenne ”, s’empresse de préciser Jean-Pierre Van Ruyskensvelde, directeur de l’IFV. Le réseau de suivi de parcelles a pu identifier des zones où 30 % des surfaces sont touchées. Devant cette épidémie dont l’ampleur s’accélère, la profession tente de réagir en levant des fonds pour la recherche. Le Casdar vient d’accorder un million d’euros pour trois ans sur cette thématique. Par ailleurs, le fonds viticole pour la promotion et la recherche pourrait être davantage mis à contribution. L’IFV et le Copa/Cogeca travaillent également au lancement d’un projet européen de recherche sur la question, en tentant de sensibiliser le parlement et la Commission.
Le souhait des professionnels est aussi d’orienter la recherche vers davantage de solutions pratiques pour les vignerons.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Machinisme agricole

Question du mois

Travailler sans soufre : évidence ou additif incontournable ?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui